Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dordogne : une explosion aux ateliers SNCF du Toulon blesse huit cheminots à Périgueux

vendredi 9 mars 2018 à 14:30 Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord et France Bleu

Comme le révélait en début d'après midi nos confrères de Sud Ouest, France Bleu Périgord a obtenu confirmation qu'une explosion s'est produite aux ateliers du Toulon à Périgueux ce jeudi en fin de matinée. Huit cheminots ont été blessés

Le technicentre SNCF du Toulon à Périgueux
Le technicentre SNCF du Toulon à Périgueux © Radio France - Benjamin Fontaine

Périgueux, France

France Bleu Périgord a obtenu confirmation qu'une explosion s'est produite aux ateliers du Toulon à Périgueux ce jeudi en fin de matinée. Plusieurs cheminots auraient été blessés.

Les pompiers et la police sont intervenus vers 10h30, suite à une forte explosion. Plusieurs cheminots ont été transportés à l'hôpital.  Huit exactement ont été légèrement blessés. Deux ont été transportés à l'hôpital. Tous sont ensuite rentrés chez eux dès le soir même. 

En fait tout a commencé quand un ouvrier qui réparait une climatisation de train dans l'atelier avec un chalumeau a vu son instrument exploser. Sans doute à cause du gaz, peut être de l'acétylène. Le souffle a incommodé sept autres ouvriers qui se trouvaient dans le même atelier.

Cellule psychologique

Le parquet s'est rendu sur place trois heures plus tard, vers 13h30, accompagné de membres de l'inspection du travail. Une enquête interne a été ouverte à la SNCF. Une cellule psychologique a été mise en place. L'enquête de police a été confiée au commissariat de Périgueux.

Le site est par ailleurs toujours en cours de nettoyage.

Les cheminots se sont réunis ce vendredi après-midi en CHSCT extraordinaire pour évoquer cet accident.

Rappelons qu'il y a trois semaines, le 16 février dernier, les ateliers avaient déjà été évacués suite là encore à une fuite d'acétylène. Cinquante ouvriers avaient dû sortir, près de 400 avaient été confinés.