Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dordogne : une femme séquestrée chez elle avec ses enfants, les voleurs repartent avec des montres de luxe

lundi 12 février 2018 à 16:58 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord

Au début du mois de novembre, une femme et ses deux enfants ont été séquestrés à leur domicile dans l'agglomération de Périgueux. Les agresseurs sont repartis avec des montres de luxe. Neuf personnes viennent d'être interpellées.

Les malfaiteurs sont entrés alors que la mère de famille était seule avec ses deux enfants. (Illustration)
Les malfaiteurs sont entrés alors que la mère de famille était seule avec ses deux enfants. (Illustration) © Maxppp - Maxppp

Dans la nuit du 2 au 3 novembre dernier, à Champcevinel, trois hommes armés et cagoulés sont entrés dans la maison d'une femme, alors seule avec ses deux enfants en bas âge. La Périgourdine a été séquestrée et les malfaiteurs ont tenté, en vain, de fracturer le coffre-fort de la maison. Au bout d'une trentaine de minutes, ils ont finalement quitté les lieux, emportant avec eux des armes de chasse et une dizaine de montres de luxe pour un butin de 50.000 euros.

Neuf interpellations

Une information judiciaire avait été ouverte à la suite de ce violent braquage. Ce mardi 6 février, les enquêteurs de la section de recherches de Bordeaux, épaulés par le groupement de gendarmerie de Dordogne, viennent de réaliser un coup de filet. Neuf personnes originaires de Dordogne, du le Val-de-Marne, de Seine-et-Marne, de l'Essonne, des Yvelines, d'Eure-et-Loir, d'Ille et Vilaine et des Pyrénées-Atlantiques ont été arrêtés. Elles sont soupçonnés d'avoir participé de près ou de loin à ce home-jacking.

Prison et contrôle judiciaire

D'après les éléments de l'enquête, renseignés par des individus présents en Dordogne, les agresseurs originaires de banlieue parisienne auraient fait le déplacement jusqu'à Champcevinel pour passer à l'acte. Cinq individus ont été mis en examen pour séquestration, extorsion avec menace d'une arme et complicité d'extorsion. Deux ont été placés en détention et trois autres font l'objet d'un contrôle judiciaire. Les quatre autres vont être convoqués par la justice.