Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dordogne : une surveillante de la prison de Neuvic agressée

lundi 29 août 2016 à 14:33 Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord

Un détenu de 19 ans a violemment agressé une surveillante du centre de détention de Neuvic dimanche après-midi. Il a projeté cette femme contre un mur alors qu'elle venait de lui demander de réintégrer son étage

Le centre de détention de Neuvic en Dordogne - archives
Le centre de détention de Neuvic en Dordogne - archives © Maxppp - Maxppp / sud ouest

Neuvic, France

La scène a lieu dimanche après-midi vers 16h au centre de détention de Neuvic. Un jeune détenu de 19 ans qui avait déjà fait l'objet de plusieurs rappels à l'ordre parce qu'il ne respectait pas les horaires et les étages auxquels il avait accès a été repéré par les surveillants en train de se promener dans une unité qui lui était interdite.

La surveillante et son collègue le pistent d'abord à la caméra. Puis ils vont à sa rencontre. Mais ils se retrouvent face à un individu violent. L'homme leur jette en effet un bol et une assiette en verre que les surveillants parviennent à éviter.

Augmentation de la violence

Mais il se jette ensuite sur la surveillante et la projette sur le mur. Elle s'en tire avec des blessures au cou et à la poitrine et une ITT de 2 jours. Elle a été transportée à l'hôpital de Périgueux. Mais surtout la surveillante est très choquée. D'autant qu'en 15 ans d'expérience, elle n'avait jamais connu cela.

Le détenu risque maintenant le quartier disciplinaire et un jugement en comparution immédiate. Le syndicat UFAP tire la sonnette d'alarme. Pour lui, la situation se dégrade à la prison de Neuvic. en terme de violences. C'est la première fois qu'une femme surveillante est agressée.

L'UFAP rappelle que deux gradés avaient déjà été agressés au début de l'été et dénonce un manque d'effectifs criant selon lui.

Et puis il y a ce qui rentre dans les cellules. Boules de pétanque, drogue... Au mois d'août, les surveillants ont même découvert une piscine gonflable sous le lit d'un détenu.