Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Fusillade dans les rues de Strasbourg : l'hypercentre bouclé par la police.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Faits divers – Justice

Douarnenez : un homme retranché chez lui s'en prend aux gendarmes

samedi 7 juillet 2018 à 10:24 Par Camille André, France Bleu Breizh Izel

Un jeune homme ivre, qui s'était échappé des urgences du centre hospitalier de Douarnenez s'est retranché chez lui ce samedi 7 juillet au matin. Il a ensuite lancé des objets sur les gendarmes venus l'interpeller.

Les gendarmes ont été la cible de projectiles. (image d'illustration)
Les gendarmes ont été la cible de projectiles. (image d'illustration) © Maxppp - ESDOURRUBAILH

Douarnenez, France

Les forces de l'ordre sont intervenues tôt ce samedi 7 juillet rue du Couëdic à Douarnenez. Les gendarmes avaient été appelés pour une ivresse sur la voie publique. Il s'agissait d'un jeune homme qui s'était échappé un peu avant 8 heures des urgences du centre hospitalier de Douarnenez. Il avait déjà eu un comportement virulent envers le personnel soignant et lorsque les agents ont essayé de l'interpeller, l'individu s'est rebellé.

Le véhicule des gendarmes est très endommagé

Il s'est ensuite retranché chez lui, dans un état de grande excitation. Posté à la fenêtre de son appartement, il a jeté de nombreux objets sur les gendarmes et sur leur véhicule. La voiture est d'ailleurs très abîmée. 

L'homme a fini par prendre la fuite et a pu être interpellé sur le port de Rosmeur. Il a été reconduit au centre hospitalier de Douarnenez. Quand il aura décuvé, il fera l'objet d'une procédure pour outrage et rébellion.