Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Mystère après les meurtres de deux retraités à Saint-Marcel-lès-Sauzet

mardi 19 juin 2018 à 20:01 Par Emmanuel Champale et Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu Vaucluse et France Bleu

Après la découverte du corps sans vie d'un homme et d'une femme mardi matin à Saint-Marcel-lès-Sauzet (Drôme), le procureur de la République de Valence a fait le point sur l'enquête : la piste criminelle ne fait aucun doute.

Deux corps ont été retrouvés dans cette maison de Saint-Marcel-lès-Sauzet
Deux corps ont été retrouvés dans cette maison de Saint-Marcel-lès-Sauzet © Radio France - Nathalie Rodriguès

Saint-Marcel-lès-Sauzet, France

Cambriolage qui a mal tourné ? Crime par un ou des membres de l'entourage plus ou moins proche ? Si le mobile du crime reste mystérieux, les premiers résultats de l'enquête sont formels : la femme de 84 ans et l'homme de 67 ans retrouvés sans vie mardi matin dans une propriété isolée de Saint-Marcel-lès-Sauzet ont bien été victimes d'un ou plusieurs malfaiteurs. 

Une "vraie sauvagerie", une "scène très violente"

Selon Alex Perrin , le procureur de la république de Valence qui s'est rendu sur les lieux du drame, "il y a eu une vraie sauvagerie dans la manière dont ces deux personnes ont été tuées". Les deux victimes ont succombé à des coups portés avec  "objet contondant, arme blanche". Pas de trace d'arme à feu. L'hypothèse d'un homicide suivi d'un suicide est écartée. 

C'est une femme de ménage qui a découvert le drame vers 8h30 ce mardi. Elle a donné l'alerte après avoir aperçu une vitre de la maison cassée. La retraitée, veuve, a été retrouvée dans l'habitation, au pied d'un escalier. L'homme originaire de Portes-en-Valdaine, qui venait régulièrement lui rendre visite, a été découvert à l'extérieur, dans le jardin. Les deux corps étaient recouverts de couvertures. 

Autopsie ce mercredi

Manifestement, le ou les malfaiteurs ont tenté d'essuyer des traces de leur passage. Un minutieux travail de police scientifique doit être réalisé. Impossible de dire pour l'instant si des objets ont été volés dans la maison. Il y a eu manifestement une fouille du rez-de-chaussée indique le procureur de la République. Une autopsie des deux corps doit être pratiquée ce mercredi.