Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Double meurtre dans les Cévennes

Double meurtre des Cévennes : "Je faisais des cauchemars depuis trois jours" dit l'ancien maire des Plantiers

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Après quatre jours de traque, Valentin Marcone, l'auteur présumé du double meurtre des Plantiers dans le Gard s'est rendu ce vendredi soir. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin l'a annoncé sur Twitter. Un soulagement pour Françis Maurin, l'ancien maire des Plantiers.

300 gendarmes mobilisés après le double homicide aux Plantiers (Gard), dans les Cévennes. 12 mai 2021.
300 gendarmes mobilisés après le double homicide aux Plantiers (Gard), dans les Cévennes. 12 mai 2021. © Radio France - Ludovic Labastrou

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin l'a annoncé sur son compte Twitter : Valentin Marcone s'est rendu ce vendredi soir. Recherché par 350 gendarmes dans les Cévennes, cet homme de 29 ans est suspecté d'avoir tué son patron et un collègue de travail mardi matin aux Plantiers dans le Gard. "Je suis soulagé" reconnait Françis Maurin, maire de la commune de 1983 à 2021. "J'ai été exfiltré de chez moi mercredi par le GIGN. Quand les gendarmes sont arrivés, j'ai failli faire un malaise. Depuis, j'étais stressé et traumatisé d'autant que Valentin Marcone avait été en conflit avec la municipalité et donc avec moi" précise t-il.

On va enfin connaître, je l'espère, les raisons qui l'ont poussé à tuer deux personnes aux Plantiers. Je suis également soulagé pour les familles des victimes - affirme Françis Maurin

Conseiller général du canton de Saint-André-de-Valborgne de 2004 à 2015, Françis Maurin tient à saluer le travail des forces de l'ordre. "Je remercie les gendarmes pour leur travail" conclut-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess