Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Double parricide de Labastide-Clairence : Kevin Rouxel devant les assises pour la troisième fois

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays Basque, France Bleu Béarn Bigorre, France Bleu

Le procès criminel de Kevin Rouxel s'ouvre mardi devant la cour d'assises des Pyrénées-Atlantiques à Pau. Le jeune homme de 27 ans doit répondre de l'assassinat de son père et de sa mère le 20 février 2016 dans la maison familiale de Labastide-Clairence. Sa compagne est jugée aussi.

double parricide labastide clairence procès assises en décembre 2018 : Kevin Rouxel défendu par maitre zapirain
double parricide labastide clairence procès assises en décembre 2018 : Kevin Rouxel défendu par maitre zapirain © Radio France - paul nicolai

Le procès de l'affaire de Labastide-Clairence va-t-il pouvoir se dérouler jusqu’à son terme ? Kevin Rouxel va en tout cas se présenter ce mardi 10 mars 2020 devant la cour d'assises des Pyrénées-Atlantiques pour répondre du double meurtre de ses parents dans la maison familiale de Labastide-Clairence. En décembre 2018, le premier procès n'avait pu aller à son terme en raison d'une tentative de suicide de l'accusé. En 2019, Kevin Rouxel n'avait pas pu se présenter devant les juges à cause de son hospitalisation psychiatrique. Deux rendez-vous manqués.

Un repas qui tourne au drame

Le repas devait être une fête. Une réconciliation familiale autour d'un gâteau d'anniversaire. Mais la journée va tourner au bain de sang. Ce 20 février 2016, entre les murs de la maison de famille située dans la campagne de Lasbastide-Clairence, au Pays basque, Kevin Rouxel va abattre avec une arme à feu, son père Pascal 54 ans, et sa mère Ewa 55 ans. Épilogue d'un conflit larvé entre les parents et le fils cadet qui lorgnait sur l’héritage. Le fils aîné, Yann Rouxel, un temps soupçonné par les enquêteurs, est rapidement mis hors de cause. Dans la préparation du meurtre, son frère avait même l'intention de l'éliminer lui aussi.

L'accusé dans son box
L'accusé dans son box © Radio France - Paul Nicolaï

L’épouse aujourd'hui adversaire 

Le procès va devoir aussi faire la lumière sur l'implication de l’épouse de Kevin. Sofyia Bodnarchuk est accusée de complicité. D'origine Kazakhe, âgée de 26 ans, elle avait rencontré son futur époux via internet. Remise en liberté voila un an et demi, elle nie sa participation à l’élaboration du double meurtre comme le soutient pourtant mordicus son mari, avec qui elle est en instance de divorce. Placée sous contrôle judiciaire, Sofyia a pu ainsi revoir sa fille âgée de 6 ans.

Sofia accusée de complicité
Sofia accusée de complicité © Radio France - Paul Nicolaï

Mis en examen pour assassinat, c'est à dire meurtre avec préméditation, Kevin Rouxel risque la réclusion à vie. Sofyia est pour sa part poursuivie pour complicité d'assassinat.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess