Faits divers – Justice

Double viol dans le quartier du Bouffay à Nantes : un suspect en prison

Par Pascal Roche, France Bleu Loire Océan mercredi 6 janvier 2016 à 19:15 Mis à jour le jeudi 7 janvier 2016 à 14:16

Le palais de justice de Nantes
Le palais de justice de Nantes © Maxppp

Un homme de 18 ans a été interpellé le week-end dernier à Nantes, il est soupçonné être l'un des auteurs d'un double viol commis au mois d'octobre sur une étudiante dans une ruelle du quartier du Bouffay. L'affaire avait soulevé une vive émotion.

C'est une banale affaire de recel qui a permis d'appréhender l'auteur présumé du viol commis en octobre sur une femme de 38 ans. Dimanche, dans le centre ville de Nantes, les policiers interpellent deux hommes, ils les soupçonnent d'avoir revendu des téléphones et des ordinateurs portables volés. Placé en garde à vue, l'un des deux individus décline une identité fantaisiste, les policiers croisent alors ses empreintes génétiques dans un fichier et ils s'aperçoivent que son ADN correspond aux traces retrouvées sur le corps d'une femme, victime d'un viol fin octobre dans le quartier Bouffay à Nantes.

Violée à deux reprises à quelques minutes d'intervalle par deux hommes différents

Cette nuit du 24 au 25 octobre, une femme de 38 ans sort d'un bar passablement éméchée, elle va rejoindre le tramway pour rentrer chez elle. C'est à ce moment-là qu'un groupe de fêtards l'aborde et l'emmène dans une ruelle étroite du quartier, très fréquenté par les étudiants et la jeunesse nantaise. La femme est violée une première fois par un homme puis une seconde fois quelques instants plus tard par un autre agresseur.

L'homme interpellé deux mois et demi après les faits est un sans domicile fixe, habitué à trainer dans ce quartier, il est âgé d'à peine 18 ans. Devant les policiers et devant le juge, il a nié tous les faits, il affirme avoir rencontré la jeune femme dans la rue et l'avoir embrassée. Sa version n'a pas convaincu les magistrats puisqu'il a été mis en examen et écroué dans la foulée.

Partager sur :