Faits divers – Justice

Doubs : après le drame de l'aire d'Écot, la piste accidentelle privilégiée

Par Olivia Cohen et Emilie Pou, France Bleu Belfort-Montbéliard lundi 26 décembre 2016 à 17:59

La piste de l'accident est désormais privilégiée dans l'enquête sur la mort d'une automobiliste samedi soir
La piste de l'accident est désormais privilégiée dans l'enquête sur la mort d'une automobiliste samedi soir © Maxppp -

Suite à la mort d'une automobiliste sur l'A36 au niveau de l'aire d'Écot, ce samedi 24 décembre, les enquêteurs privilégient la piste de l'accident : il s'agit d'une septuagénaire égarée qui a été percutée par des voitures, alors qu'elle tentait de traverser les voies pour demander de l'aide.

La famille s'est signalée auprès de l'Escadron départemental de sécurité routière, chargé de l'enquête : la piste de l'accident est désormais privilégiée, après la mort d'une automobiliste sur l'A36, au niveau de l'aire d'Écot, le soir du réveillon, ce samedi 24 décembre.

La victime serait une femme, une Belfortaine âgée de 78 ans qui, ce soir-là, se rendait chez un de ses fils pour le réveillon. Toujours selon ses proches, qui la décrivent comme tout à fait saine d'esprit, elle aurait alors raté la sortie d'autoroute prévue.

Elle aurait tenté d'aller chercher de l'aide

Paniquée, elle se serait arrêtée sur la bande d'arrêt d'urgence, avant de tenter de rejoindre l'aire d'Écot, de l'autre côté des voies sans doute pour demander de l'aide. C'est là qu'elle a été percutée par plusieurs véhicules.

Les investigations sont toujours en cours, l'identité de la victime doit encore être formellement confirmée par les tests ADN qui vont être pratiqués lors de l'autopsie, mais selon les enquêteurs, la voiture retrouvée sur la bande d'arrêt d'urgence correspond bien au nom de la famille qui s'est signalée..