Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Doubs : le spéléologue bloqué à près de 130 mètres sous terre à Malbrans est dans un état stable

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Besançon, France Bleu, France Bleu Bourgogne

Les secours se sont mobilisés samedi 8 mai vers 17h, après la chute de cinq mètres d'un spéléologue de Côte-d'Or dans le Gouffre de Vauvougier, à Malbrans dans le Doubs. L'homme de 55 ans est bloqué à 130 mètres de profondeur, blessé. Son état est stable ce dimanche matin.

Accident de spéléologie au Gouffre de Vauvougier, à Malbrans ce samedi 8 mai 2021.
Accident de spéléologie au Gouffre de Vauvougier, à Malbrans ce samedi 8 mai 2021. © Maxppp - Ludovic LAUDE

Samedi 8 mai 2021 vers à 15h15, un spéléologue côte-d'orien de 55 ans a fait une chute de cinq mètres dans le Gouffre de Vauvougier dans le Doubs. Cette cavité, appréciée des spéléologues, se situe sur la commune de Malbrans, à côté d'Ornans. L'opération des secours pour l'en sortir s'annonce très longue et délicate, l'homme est blessé mais mis en sécurité. Il risque de ne pas sortir avant dimanche midi, au moins. 

Bloqué à 130 mètres de profondeur

Selon le maire de Malbrans, Philippe Bouquet sur place, l'homme est venu avec une équipe de spéléologues dijonnais. Il a fait une chute de cinq mètres, mais se trouverait bloqué loin de l'entrée de la cavité. Pas à près de 70 mètres sous terre, comme indiqué ce samedi 8 mai mais à 130 mètres ! Le gouffre contient trois puits de 10 à 30 mètres. 

Deux autres spéléologues sont restés à ses côtés, il a des vivres et des couvertures. Selon Joël Mathurin le préfet du Doubs, l'homme est "gravement blessé," il se plaint de douleur au dos et aux jambes. Vers 21h ce samedi le médecin n'avait pas encore pu l'atteindre, il serait blessé à la hanche et au fémur. Ce dimanche matin, le médecin précise qu'il ne souffre pas de fracture mais d'un gros hématome et que "son état est stable".

Près de 20 heures seront nécessaires pour l'extraire, selon les estimations

L'opération pour le faire sortir s'annonce longue et compliquée, puisqu'il faut désobstruer la cavité pour le sortir sur civière. Il faut une heure et demie pour arriver jusqu'à lui.

Le sauvetage nécessitera très probablement beaucoup de temps. - Joël Mathurin, préfet du Doubs

Une vingtaine de pompiers sont présents, dont des membres du GRIMP (groupe de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux). Les gendarmes également, pour l’organisation des secours. Le Secours spéléo français du Doubs a été appelé sur place pour participer aux recherches. Selon Didier Pasianla, le conseiller technique départemental, l'homme ne pourrait en sortir "que dimanche, voir lundi, en fonction de son état et du déroulé de l'opération." 

Une cavité très sèche

"La voie est très étroite et nécessitera sans doute l'usage d'explosifs pour être ouverte. Le sauvetage nécessitera très probablement beaucoup de temps mais tout est mis en œuvre pour le sauver et le remonter en surface dans les meilleurs délais," ajoute le préfet du Doubs. Ce dimanche matin, l'utilisation d'explosifs, envisagée la veille, est compromise. Il fait très sec à l'intérieur donc les secours ne souhaitent pas faire exploser la roche.

Joël Mathurin a activé le plan Orsec ainsi que la cellule de crise opérationnelle du département. La salle polyvalente de Malbrans est mise à disposition. 

La civière ne sera pas acheminée avant 17H ce dimanche

Ce dimanche matin, les secours indiquent que le spéléologue pourrait ne pas être évacué avant la nuit prochaine (de dimanche à lundi). La civière devrait être acheminée vers 17H. Il faudra ensuite de six à huit heures pour la remonter.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess