Faits divers – Justice

A Doullens, l'incendie de la rue du Commandant Unique est dans toutes les têtes

Par François Sauvestre, France Bleu Picardie samedi 28 janvier 2017 à 20:24

La maison de la rue du Commandant Unique qui a brûlé
La maison de la rue du Commandant Unique qui a brûlé © Radio France - François Sauvestre

Le feu qui a ravagé une maison de Doullens dans la nuit de vendredi à Samedi n'a heureusement blessé personne mais la violence des flammes a marqué beaucoup d'habitants. Dans le centre-ville, la solidarité se met en place pour aider les sinistrés qui ont perdu leur logement.

Il était près de 23H, vendredi soir quand des fumées ont envahi les couloirs et les appartements de cette maison du centre-ville de Doulens, dans le nord de la Somme. Le bâtiment, situé tout à côté de la mairie compte plusieurs logements et un salon de coiffure au rez-de-chaussée. Marc, un habitant raconte qu'il a "failli être asphyxié" mais est sorti à temps pour prévenir son fils et deux voisines.

Les pompiers sont intervenus une première fois et sont venus à bout de ces fumées en une heure et demie. Mais ils ont été rappelés près de deux heures plus tard car le même bâtiment était cette fois la proie de violentes flammes. "C'était l'horreur, je suis restée figée", raconte une voisine. Au total les soldats du feu samariens sont restés une quinzaines d'heures pour maitriser l'incendie et sécuriser le périmètre.

Tirelire solidaire

L'un des commerces situé juste à côté de la maison ravagée, est resté fermé une grande partie de la journée de samedi. La responsable de Monoprix et ses équipes ont d'abord dû "nettoyer et évacuer toute l'eau qui a servi à éteindre le feu et qui s'est infiltrée dans le magasin".

L'air un peu hagard sur le trottoir, face à ce qu'il reste de son appartement, Marc constate qu'il ne reste plus rien de son ancien appartement. "Je n'ai plus qu'un bermuda et une paire de pantoufles", soupire t-il en attendant le résultat des expertises d'assurances. Il attend aussi la progression de l'enquête de gendarmerie. Car les origines de cet incendie restent pour l'instant méconnues. La piste d'un problème électrique sur la chaudière du salon de coiffure est tout de même évoquée.

En attendant donc et pour aider Marc et les autres, la solidarité se met en place à Doullens. Au moins deux commerces ont installé une tirelire pour aider ces sinistrés. Pour la patronne du bar tabac le Havanitos il faut au moins les aider "à acheter quelques vêtements".

La solidarité s'organise à Doullens