Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Drame au Pôle Emploi : le témoignage d’une ancienne employée en Corse

-
Par , , France Bleu RCFM

Après le meurtre d’une employée de Pôle Emploi à Valence et d’une DRH en Ardèche ce jeudi, une ancienne employée de Pole Emploi en Corse témoigne. Elle évoque les tensions rencontrées au quotidien par ces personnels.

Ce jeudi un demandeur d'emploi a abattu une employée de l'agence Pôle Emploi de Valence avant de tuer une responsable des ressources humaines dans une entreprise ardéchoise
Ce jeudi un demandeur d'emploi a abattu une employée de l'agence Pôle Emploi de Valence avant de tuer une responsable des ressources humaines dans une entreprise ardéchoise © Radio France - France Bleu RCFM

Suite au drame qui a touché la Drôme et l'Ardèche ce jeudi, un demandeur d'emploi a abattu une employée de l'agence Pôle Emploi de Valence avant de tuer une responsable des ressources humaines dans une entreprise ardéchoise, une ancienne employée de Pôle Emploi en Corse témoigne. 

Des personnels en première ligne

Marie-François Casinelli a passé 35 ans dans cette entreprise, et la nouvelle l'a beaucoup touchée. Cette ancienne syndicaliste demande, vu le contexte, une meilleure protection sur les sites d'accueil au public de Pôle Emploi. Selon elle ce drame de Valence regarde aussi la Corse, elle s'exprime à titre privé : « Comme tout le monde cela m’a vraiment choquée, c’est un métier où l’on est complètement au service du public… Les détresses des gens, on les reçoit en pleine figure et c’est vrai que les agents sont en première ligne pour amortir les chocs des gens qui viennent avec de gros problèmes, beaucoup d’agressivité pour certains. Que cette femme ait été tuée comme ça, c’est dégueulasse, ignoble, les agents de Pôle Emploi ne sont responsables de rien, ils subissent des politiques et essaient de faire le maximum de boulot. Il faut voir comment les gens en première ligne, agressés en permanence essaient de rester polis même si parfois ils craquent et ça peut se comprendre, donc moi je trouve ça terriblement choquant mais malheureusement je ne suis pas très étonnée. »

« Rien ne protège un agent »

Et lorsque qu’on lui demande si une meilleure protection des agents serait nécessaire selon elle, Marie-Françoise Casinelli est catégorique : « C’est évident, quand on n’a plus rien à manger qui on attaque en premier ? Ceux qu’on soupçonne ou accuse d’être responsables ou complices des politiques menées…Quoi de mieux que les agents du service public ? C’est quand même une boîte d’Etat…il faudrait des vigiles, même en Corse on s’en est rendu compte…Quand on a instauré le système de correspondance par mails, avec les noms, certaines personnes mal intentionnées avaient retrouvé les adresses, ça s’est terminé par des menaces terribles, rien ne protège un agent…la conjoncture actuelle ne peut que faire augmenter ce risque là et pas que pour les agents de Pôle Emploi, partout où il y a de la misère. »

Ce vendredi, une minute de silence a été observée dans les agences Pôle Emploi de Corse, comme partout en France. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess