Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Drame de l'Ehpad du Lherm : les familles sans nouvelles s'impatientent

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Plus d'un mois après le drame, les familles des victimes se posent toujours autant de questions sur une intoxication qui a fait 26 victimes, dont cinq morts.

La maison de retraite
La maison de retraite © AFP - Eric Cabanis

Lherm, France

Il y a sept semaines, cinq pensionnaires de l'Ehpad de la Chêneraie du Lherm, près de Toulouse, perdaient la vie après une intoxication alimentaire. Ce mercredi 15 mai, le procureur de la République de Toulouse reçoit une des familles pour faire un point sur l'enquête. Des parties civiles impatientes de savoir ce qui s'est passé.

Quelle bactérie ?

Il reste beaucoup d'incertitudes à lever. Trois jours après le drame, le procureur de Toulouse Dominique Alzeari a confirmé l'hypothèse de l'intoxication alimentaire. Depuis plus rien. Aucune information n'a filtré.

Quelle bactérie est à l'origine du drame ? Est-ce que ça vient de la nourriture ? Des couverts ? Du dernier repas servi le soir du dimanche 31 mars ?

"Personne ne sait, regrette Alain Lapeyre, le fils d'une résidente décédée. Aujourd'hui avec les moyens qu'on a, on devrait connaitre les résultats de l'autopsie. Ou alors on nous cache quelque chose. On n'a ni nouvelles du procureur, ni de la gendarmerie. L'Ehpad du Lherm ne m'a jamais envoyé un mot, aucune lettre de condoléances. L'établissement avait fait une messe pour les cinq défunts, on n'a vu personne de la direction. Je trouve ça inadmissible."

Alain Lapeyre se souvient de la seule fois où la maison de retraite l'a contacté : c'était pour libérer la chambre de sa mère défunte, afin d'y placer un autre pensionnaire.

"L'instruction, un rythme judiciaire plus lent"

Françoise Passuelo, directrice de l'association France victimes 31 conseille aux familles de se montrer patientes : "On est rentré dans le rythme judiciaire de l'instruction qui est plus lent que celui des premiers moments. On est dans l'exploitation de tous les éléments d'enquête qui ont pu être prélevés. Mais la contrepartie, c'est que les victimes pourront bientôt être informées si elles le souhaitent."

Un fils d'une des pensionnaires encore présente à la maison de retraite affirme que depuis l'accident, la cuisine est toujours fermée, l'Ehpad commande des plats à une société extérieure. Ces derniers sont plus copieux, servis à partir de 19h et non pas à 18h30 comme c'était le cas. Plusieurs familles de pensionnaires ont aussi remarqué un renforcement du personnel. 

Contactée, Korian, la société qui gère l'Ehpad du Lherm n'a pas souhaité s'exprimer. 17 plaintes ont été déposées contre X.