Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Jeune femme tuée d'une balle à Montpellier : le tireur voulait impressionner ses amis

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Hérault, France Bleu Vaucluse, France Bleu

L'homme qui a reconnu avoir tiré accidentellement sur une amie dans sa voiture mercredi au petit matin dans le quartier Tournezy à Montpellier voulait impressionner ses amis avec une arme qu'il croyait non chargée.

Devant la boîte de nuit L'Entrepôt à Lattes, le lendemain du drame
Devant la boîte de nuit L'Entrepôt à Lattes, le lendemain du drame © Maxppp - JEAN MICHEL MART

L'audition des témoins a permis de mieux comprendre ce qui s'est passé mercredi à l'aube quartier Tournezy à Montpellier. Une jeune femme de 22 ans a été retrouvée morte au volant d'une voiture, tuée d'une balle en pleine tête. Les quatre amis qui l'accompagnaient, tous venus d'Avignon pour passer le réveillon de la Saint-Sylvestre à Montpellier, ont prévenu les secours. Ils ont pu être entendus mercredi soir après avoir dessoûlé. L'un d'eux, âgé de 33 ans, a reconnu être l'auteur du coup de feu mortel. Un coup de feu accidentel, a t-il expliqué aux enquêteurs.

Cette version a été confirmée par une autre jeune femme qui se trouvait dans la voiture au moment du drame. L'homme possédait ce pistolet automatique 9 mm (retrouvé dans un sac à proximité de la voiture) mais sans permis d'arme. Il s'en était équipé récemment pour se protéger "car il se sentait menacé depuis que son cousin avait été abattu dans le cadre d’un règlement de compte à Avignon" explique le procureur de Montpellier, Fabrice Bélargent. Il était lui-même déjà connu de la police, notamment pour trafic de stupéfiants. 

Le tireur avait déjà exhibé l'arme lors du trajet aller entre Avignon et Montpellier pour impressionner ses amis. Il avait ensuite laissé le pistolet dans le vide-poches de la voiture pour aller passer la soirée avec ses amis à la discothèque L'Entrepôt à Lattes, située à quelques centaines de mètres de là. 

Mais il n'avait pas, faute de place, pu séparer l'arme du chargeur. En remontant dans la voiture après la fête, il a oublié qu'il avait laissé le chargeur et a tiré accidentellement. 

L'homme et les trois autres amis étaient toujours en garde à vue ce jeudi après-midi. La jeune femme tuée avait 22 ans, elle était serveuse dans une boîte de nuit au Pontet dans l'agglomération d'Avignon. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu