Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Drame de Narcastet : la clémence des jurés

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre
Narcastet, France

Quatre ans de prison pour Christopher Barthélémy après deux jours d'audience devant la cour d'assises des Pyrénées Atlantiques. Une peine qui devrait lui permettre une remise en liberté dans les prochains mois.

Le box des jurées de la cour d'assises de Pau
Le box des jurées de la cour d'assises de Pau © Radio France - Daniel Corsand

Quatre ans de prison ferme pour Christopher Barthélémy devant la cour d'assises des Pyrénées Atlantiques. Ce jeune homme de 24 ans a frappé le compagnon de sa mère il y a un an et demi à Narcastet sur un coup de colère. Ce compagnon était un homme violent. Il a tabassé la mère de Christopher ce soir-là, et elle avait appelé son fils à l'aide. L'accusation avait demandé le double. C'est donc un verdict clément qui prend en compte à la fois les circonstances des faits, le passé douloureux de l'accusé et ses capacités à rebondir.

Je craignais vraiment pire. Je remercie le président et les jurés. Ils ont été humains. — Céline la compagne de Christopher

Les larmes de Céline, la compagne de Christophe et mère de son enfant

Un verdict que l'on a vu venir

Pendant les deux jours d'audience, la cour a tout autant jugé l'accusé que sa mère. Celle qui l'a appelé à l'aide ce soir-là, peut être pour corriger cet homme qui l'avait tabassé une fois de plus. Cette mère qui finalement n'a fait que faire subir à son fils sa vie chaotique faite de drogue, d'alcool et de mauvaises rencontres. Christopher est impulsif. Il a fait quelques bêtises aussi, mais il a un métier et il travaille avec sérieux. Ses patrons l'ont dit. Et puis il y a les faits aussi. Il a cogné mais ce n'était pas un déchainement de violences. Le légiste l'a dit :  si Franc est mort de ces coups, c'est aussi parce qu'il était en mauvaise santé.

La liberté toute proche

Me Sagardoytho et Me Lhomy, les avocats de Christopher
Me Sagardoytho et Me Lhomy, les avocats de Christopher © Radio France - Daniel Corsand

Christopher est en prison préventive depuis 20 mois. Il a donc quatre ans à purger. Mais avec les remises de peines, il retrouvera la liberté trés vite.

Nous allons présenter une demande de liberté conditionnelle ou de bracelet électronique. — Son avocate

"Christopher n'a pas sa place en détention" Me Karine Lhomy

Choix de la station

À venir dansDanssecondess