Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Drame du réveillon à Remouillé : le compte-à-rebours qui fait froid dans le dos

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu
Remouillé, France

Le jeune homme de 36 ans qui a tué sa mère à coups de couteau dans la nuit du réveillon, à Remouillé, avait prévenu de son geste avec un terrible compte-à-rebours sur internet.

Le fils avait lancé un compte-à-rebours macabre sur internet
Le fils avait lancé un compte-à-rebours macabre sur internet - Capture d'écran "whatch is up"

Les dernières révélations sur le drame de Remouillé, pendant la nuit du réveillon, font froid dans le dos. Le jeune homme de 36 ans a attaqué sa mère à coups de couteau. Il l'a tuée et il a aussi blessé son père. Un geste qui semblait prémédité puisque'il avait lancé un compte-à-rebours sur internet, intitulé "décapitation de Thérèse H.". Compte-à-rebours qui prenait fin à minuit le 1er janvier.

Pour l'instant, il n'explique pas son geste

Pourquoi ? Le fils ne l'explique pas pour l'instant. D'après les enquêteurs, il a des antécédents psychiatriques. Il reconnait avoir voulu tuer sa mère et avoir porté des coups de couteau à son père mais pas forcément dans le but de le tuer, lui aussi. Il pourrait avoir tenté de s'interposer. 

Le père gravement blessé

Le jeune homme, qui habite à Aigrefeuille-sur-Maine, était arrivé un peu plus tôt chez ses parents qui fêtaient le réveillon avec trois couples d'amis. Il n'était pas invité mais il n'avait pas posé de problème jusqu'au moment où il s'est jeté sur sa mère. Les invités ont pris peur, ils sont sortis de la maison pour alerter les secours. Il était trop tard pour la mère, une femme d'une soixantaine d'années. Le père a été transporté à l'hôpital. Ses jours ne sont plus en danger mais il a plusieurs semaines d'incapacité de travail.

Il attendait les gendarmes

Quand les gendarmes sont arrivés, le fils était toujours à l'intérieur de la maison. Il les attendait. Après 24 heures de garde à vue, il a été présenté à un juge en vue de sa mise en examen ce mardi soir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess