Faits divers – Justice

Drame familial à Laurède dans les Landes : la femme sauvagement tuée chez elle

Par Aurore Jarnoux, France Bleu Gascogne et France Bleu dimanche 11 septembre 2016 à 14:57

Gendarmerie
Gendarmerie © Radio France - Nathalie De Keyzer

Le corps d'une femme a été découvert samedi à son domicile de Laurède, au sud de Tartas. Le principal suspect, un jeune homme de 27 ans qui serait le fils de la victime, est actuellement interné en psychiatrie à l'hôpital Sainte-Anne à Mont-de-Marsan.

Selon des témoins, la scène était horrible, insoutenable. Les gendarmes ont découvert le corps mutilé d'une femme samedi à Laurède, petite commune de 400 habitants au sud de Tartas, à environ 30 kilomètres de Dax.

La victime pas encore formellement identifiée

Quand ils sont arrivés sur place, les gendarmes ont immédiatement interpellé un jeune homme de 27 ans, le fils semble-t-il de la victime. Il aurait ensuite tenté de brûler le cadavre.

Le corps serait celui de la mère du jeune interpellé. Mais le cadavre est trop abîmé pour affirmer sans aucun doute qu'il s'agit bien de la propriétaire de la maison.

Une autopsie aura lieu ce lundi pour permettre d'identifier formellement la victime et de déterminer les circonstances exactes de la mort.

Une crise de démence 

Le jeune homme serait passé à l'acte lors d'une crise de démence. Mais les enquêteurs ne peuvent pour l'instant pas totalement confirmer cette hypothèse. Le fils n'a pas encore pu être interrogé.

Il est actuellement interné à l'hôpital psychiatrique Sainte-Anne à Mont-de-Marsan. Il souffrirait de troubles psychologiques selon des membres de la famille.

La mère et le fils seraient originaires de la région parisienne. Mais là encore, rien n'est sûr. L'enquête est en cours.

Encore beaucoup de questions

Dans les prochaines heures, les enquêteurs vont tenter de répondre à de multiples questions : pourquoi le jeune homme est-il passé à l'acte ? Quand le meurtre s'est-il produit exactement ? Le fils avait-il interrompu son traitement ?

De nouveaux proches vont être entendus dans les prochaines heures par les enquêteurs pour tenter d'en savoir plus sur l'état de santé du fils.