Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Drame familial à Bardos : un retraité tue son épouse et se suicide

-
Par , France Bleu Pays Basque

Un octogénaire se donne la mort avec son fusil de chasse après avoir tué son épouse. Telle est l’hypothèse la plus probable après le drame découvert ce mardi dans une maison de la commune de Bardos.

La maison "Arotcha" de Bardos
La maison "Arotcha" de Bardos © Radio France - Paul NicolaÏ

Pays Basque, France

Le drame s'est déroulé dans une maison blanche aux volets rouges bordée d'un petit ruisseau à l’écart du centre bourg. C'est là, dans le huis-clos familial que Jean Jouanteguy, 90 ans, s'est suicidé après avoir tué son épouse Chantal âgée de 72 ans. C'est en tout cas l’hypothèse privilégiée par les enquêteurs de la gendarmerie d'Hasparren. Les investigations se poursuivent sous la direction d'Aude Leherissier, substitut du procureur de la République de Bayonne, mais l’enquête judiciaire devrait être rapidement close.

Deux corps allongés

Lorsque l'aide ménagère arrive sur les lieux mardi matin, elle remarque de la lumière dans la maison, mais la porte d’entrée est fermée. Inquiète, elle fait venir les voisins et ce sont finalement les pompiers qui vont pénétrer dans l'habitation et faire la macabre découverte. Les deux corps sont allongés. Celui de Chantal sur le canapé et celui de Jean sur le sol avec son fusil de chasse à ses cotés. C'est avec cette arme qu'il a fait feu sur son épouse, avec laquelle il vivait depuis 20 ans, avant de se donner la mort.

Une figure du village

Jean Jouanteguy était une figure du village de Bardos dont il était natif. Artisan, il connaissait tous les recoins de la commune. C’était aussi un passionné de Pelote Basque. Il s’était marié sur le tard et vivait depuis deux décennies une retraite paisible avec son épouse. L'homicide conjugal et le suicide restent un véritable mystère. Une autopsie a été ordonnée par le parquet de Bayonne. Elle devrait permettre d’en savoir plus sur la date et l'heure de la mort du couple.

C'"est la gendarmerie qui est saisie de l’enquête  - Radio France
C'"est la gendarmerie qui est saisie de l’enquête © Radio France - Paul NicolaÏ
l’enquête de gendarmerie est menée sous la conduite du Parquet de Bayonne - Radio France
l’enquête de gendarmerie est menée sous la conduite du Parquet de Bayonne © Radio France - Paul Nicolaï

Jean-Paul Diribarne, Maire de Bardos: " je suis étonné et surpris"

Reportage France Bleu Pays Basque