Faits divers – Justice

Drame à Puisseguin : une pièce métallique a "transpercé" un réservoir

Par Thibaut Lehut, France Bleu Gironde et France Bleu lundi 26 octobre 2015 à 17:56 Mis à jour le lundi 26 octobre 2015 à 18:02

Le car et le camion ont brûlés très rapidement.
Le car et le camion ont brûlés très rapidement. © Reuters

Le procureur de la République de Libourne a livré ce lundi les premières conclusions sur l'enquête autour de l'accident qui a coûté la vie à 43 personnes vendredi, à Puisseguin.

Le camion impliqué dans l'accident qui a tué 43 personnes vendredi dernier à Puisseguin (Gironde) s'est bien "déporté sur la voie de gauche", a confirmé le procureur de la République de Libourne. Ce dernier, lors d'une conférence de presse tenue ce lundi, a livré les premiers éléments de l'enquête visant à expliquer le drame. Il est notamment revenu sur les causes de l'embrasement instantané des deux véhicules, en expliquant qu'une pièce métallique était venu "transpercer" un des réservoirs du camion. Les raisons de cet écart sur la voie de gauche et la nature de la pièce métallique restent à déterminer par l'enquête, a conclu le magistrat.

Sur les huit passagers du car qui ont survécu à l'accident, quatre étaient toujours hospitalisées ce lundi, mais dans un état qui n'est plus critique. Ce lundi, les prélèvements réalisés sur les deux épaves, sur le lieu de l'accident, se sont achevées et les carcasses des deux véhicules ont donc été enlevées de la route.

Ce mardi, un hommage national aux 43 victimes est organisé à Petit-Palais, d'où sont originaires la plupart d'entre elles. François Hollande sera présent, accompagné du Premier ministre Manuel Valls et de plusieurs membres du gouvernement.

>>> Drame de Puisseguin : retrouvez notre dossier spécial