Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Drive ou livraison, les producteurs de Muscadet s'adaptent au confinement en Loire-Atlantique

-
Par , France Bleu Loire Océan

Depuis le début du confinement, les vignerons nantais ont lancé des drive ou livraisons pour maintenir un minimum de ventes. La situation reste très compliquée.

Vignes à Aigrefeuille-sur-Maine en avril 2020.
Vignes à Aigrefeuille-sur-Maine en avril 2020. © Radio France - Manon Vautier-Chollet

Les vignerons nantais ont trouvé des solutions pour continuer à vendre quelques bouteilles pendant le confinement. Malgré tout, les ventes sont en chute libre et les producteurs locaux espèrent obtenir des aides.

On ne sait pas où on va, on ne sait pas non plus quand les restaurants vont pouvoir rouvrir".

Au Domaine familial des Tilleuls, à la Regrippière, Jérôme Houssin a mis en place un drive et des livraisons à domicile. Un moyen de continuer à vendre les bouteilles du domaine à ce qui le souhaitent, même si la situation reste compliquée. "On ne sait pas où on va, on ne sait pas non plus quand les restaurants vont pouvoir rouvrir, on n'a pas de visibilité" explique le vigneron. Il ajoute : "la filière ne se sent pas forcément soutenue. On se sent un peu démunis".

On a cette fierté régionale, on apprécie aussi que nos locaux soient nos ambassadeurs".

Au Domaine Martin Luneau, à Gorges,  Christophe Martin attend des aides financières. "L’activité commerciale est proche de zéro. Il nous faut des aides, parce qu'en attendant, il ne faut pas oublier qu'il y a du vin dans les caves". Jean-Michel Poiron Dabin, du Domaine du même nom, veut lui encourager les habitants à soutenir leurs producteurs locaux : "soyez solidaires, on a cette fierté régionale, on apprécie aussi que nos locaux soient nos ambassadeurs".

En tout cas les trois vignerons l'affirment, la vigne est très belle, et le millésime 2020 devrait tenir ses promesses.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess