Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

La Banque alimentaire lance sa collecte dans la Drôme et en Ardèche en mode Covid

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Étudiants, personnes en chômage partiel, retraités : le nombre de bénéficiaires progresse dans la Drôme et en Ardèche. Plus que jamais, la banque alimentaire a besoin de dons. Elle lance sa collecte annuelle ce vendredi 27 novembre, dans un contexte sanitaire compliqué.

La collecte annuelle de la banque alimentaire se déroule du 27 au 29 novembre en Drôme-Ardèche.
La collecte annuelle de la banque alimentaire se déroule du 27 au 29 novembre en Drôme-Ardèche. © Radio France - Stéphanie Berlu

"Depuis septembre, au lieu de distribuer 15 à 17 tonnes de nourriture, j'en distribue 20 à 25 tonnes par semaine", constate Jean-Pierre Serafini, le président de la Banque alimentaire en Drôme-Ardèche. La fédération locale maintient sa collecte annuelle du 27 au 29 novembre malgré le contexte sanitaire. 

Des aides de l'État mais encore des besoins

Autour de nos départements, l'Ain, l'Isère, la Loire et le Rhône ont décidé de reporter leur collecte à janvier. Face à l'augmentation de la demande, Jean-Pierre Serafini a voulu maintenir l'opération coûte que coûte : "Les bénéficiaires ont augmenté de 10% environ. En fin d'année dernière, nous avions distribué 1.100 tonnes de nourriture et là, nous allons dépasser 1.250 tonnes".

La fédération a bénéficié de 150.000 euros de l'État ce qui permet d'acheter auprès de centrales d'achat pour fournir des repas aux plus précaires. Mais Jean-Pierre Serafini espère encore collecter au minimum 70 tonnes de nourriture pendant le week-end : "Avec ça, et l'argent de l'État, nous aurons de quoi tenir jusqu'au printemps"

Chaque année, ce sont environ 150 tonnes d'aliments qui sont collectés lors de cette opération. Pour 2020, le président de la fédération Drôme-Ardèche est moins confiant à cause du contexte sanitaire. Seul espoir : la réouverture des commerces ce samedi 28 novembre qui pourrait attirer du monde dans les magasins. 

Des renforts de la réserve civique

Si d'autres fédérations reportent la collecte annuelle, c'est avant tout parce qu'il manque des bras. Des bénévoles, souvent âgés, ont préféré se retirer par peur de tomber malade. "Nous avons la chance d'avoir le renfort de la réserve civique, se réjouit Jean-Pierre Serafini. Ce sont une centaine de personnes qui ont répondu à l'appel." Des lycéens vont également prêter main-forte. 

Grâce à cette aide humaine, ce sont près de 150 magasins à travers les deux départements qui participent à l'opération. Ce chiffre est en légère baisse cette année puisque la section d'Annonay a préféré elle aussi reporté la collecte au début d'année 2021. Des magasins de Chabeuil, Die ou Romans ne pourront pas non plus assuré l'opération. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess