Santé – Sciences

Drôme Ardèche : les cabinets des généralistes pris d'assaut par les malades de la grippe

Par Mélanie Tournadre, France Bleu Drôme-Ardèche et France Bleu mercredi 28 décembre 2016 à 20:31

Avec 616 cas de grippe pour 100 000 habitants, la région Auvergne-Rhône-Alpes est une des plus touchées d'après le réseau de surveillance Sentinelles.
Avec 616 cas de grippe pour 100 000 habitants, la région Auvergne-Rhône-Alpes est une des plus touchées d'après le réseau de surveillance Sentinelles. © Maxppp -

La grippe a fait huit morts en France depuis le début du mois de novembre, dont la moitié en Auvergne-Rhône-Alpes,une des régions les plus touchées ces derniers jours. En Drôme-Ardèche, les généralistes croulent sous les demandes de rendez-vous.

La grippe saisonnière a provoqué huit décès en France depuis le début de la surveillance, début novembre, dont la moitié en Auvergne-Rhône-Alpes, d'après les données actualisées ce mercredi du réseau de surveillance Sentinelles. Le seuil épidémique a été franchi dès la semaine dernière en Drôme et en Ardèche.

Auvergne-Rhône-Alpes : une des régions les plus touchées

Avec 616 cas de grippe pour 100.000 habitants, Auvergne-Rhône-Alpes est une des régions les plus touchées ces derniers jours. La ministre de la Santé Marisol Touraine a indiqué que certains hôpitaux dans le Sud (Montpellier, Avignon, Nîmes) avaient commencé à rappeler des soignants en vacances en raison de l'afflux de patients. En Drôme-Ardèche, les principaux hôpitaux : Valence, Montélimar, Romans, Aubenas et Annonay n'ont pas, pour le moment, rappelé du personnel pour venir renforcer les urgences.

Pas de renfort demandé dans les hôpitaux en Drôme-Ardèche

"Au 27 décembre, les hôpitaux de Valence et de Montélimar accueillent beaucoup de malades liés à la grippe et ont une activité très soutenue" explique l'Agence Régionale de Santé. Mais pour le moment, la situation aux urgences est sous contrôle et les hôpitaux n'ont pas encore eu besoin de rappeler du personnel, mais cela pourrait bien arriver dans les prochains jours.

"C'est un peu la panique dans les cabinets !"

Dans les cabinets de médecins généralistes libéraux, les demandes de rendez-vous explosent. "On est submergé de demandes de rendez-vous" explique Isabelle Rivasi-MarcDargent, médecin généraliste depuis plus de vingt ans à Montélimar. "La grippe touche beaucoup d'enfants et leurs parents aussi".

Isabelle Rivasi-MarcDargent, médecin généraliste à Montélimar, croule sous les demandes de rendez-vous.

Les généralistes libéraux submergés par les demandes

"On ne peut pas examiner tous les patients qui nous appellent parce qu'ils ont la grippe ; on se concentre sur les enfants et les personnes à risque en priorité" insiste le docteur Rivasi-MarcDargent. "On donne aussi des conseils par téléphone, comme rester au chaud, s'hydrater, pendre du doliprane, un antitussif et surtout bien se laver les mains et jeter les mouchoirs rapidement".

"La grippe est précoce et méchante cette année "

"La grippe va durer longtemps, ceux qui veulent se faire vacciner peuvent encore le faire, ce n'est pas trop tard" explique le docteur Isabelle Rivasi-MarcDargent. L' Agence Régionale de Santé (ARS) fait passer des consignes strictes dans toutes les maisons de retraites. Les visiteurs ont à disposition des masques et doivent se laver les mains avant de rendre visite à un proche. Si vous êtes malade, ne rendez pas visite à un proche en maison de retraite, attendez d'être guéri car la grippe peut très vite se propager à un établissement.

En Drôme-Ardèche, deux EHPAD ont pour le moment signalé à l'ARS, des pathologies d’Infection respiratoire aigüe.

Reportage dans un cabinet de médecins submergé de demandes de rendez-vous à cause de la grippe à Montélimar.