Santé – Sciences

Drôme-Ardèche : les pharmaciens peuvent désormais vous vacciner contre la grippe

Par Mélanie Tournadre, France Bleu Drôme-Ardèche vendredi 6 octobre 2017 à 16:21

La pharmacie de Rochemaure, en Ardèche, comme près de 40% des pharmacies de la région proposent désormais la vaccination contre la grippe.
La pharmacie de Rochemaure, en Ardèche, comme près de 40% des pharmacies de la région proposent désormais la vaccination contre la grippe. © Radio France - Mélanie Tournadre

Plus besoin de passer chez le médecin, en Drôme-Ardèche, pour se faire vacciner contre la grippe. C'est possible, depuis ce vendredi, en pharmacie. Cette expérimentation dans les régions Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine va durer trois ans.

Depuis ce vendredi matin, il est possible de se faire vacciner contre la grippe dans les pharmacies d'Auvergne-Rhône-Alpes et de Nouvelle Aquitaine. Cette expérimentation doit durer trois ans.

Améliorer la couverture vaccinale

Près de 40% des pharmacies de la région Auvergne-Rhône-Alpes vont participer à cette expérimentation et vacciner contre la grippe d'après Gilles Bonnefond, pharmacien installé à Montélimar (Drôme) et président de l'Union des syndicats de pharmaciens d'officine.

Pour Gilles Bonnefond, cette expérimentation est une très bonne chose, car c'est un moyen de convaincre plus de personnes de se faire vacciner. "Il n'y plus que 49% des personnes qui se vaccinent alors qu'il y a cinq ans on était à près de 60%".

L'hiver dernier, près de 14.000 Français sont morts à cause de la grippe. En 2015 , il y avait eu près de 18.000 décès.

Qui peut se faire vacciner en pharmacie ?

Les pharmaciens de Drôme et d'Ardèche qui ont reçu une formation peuvent désormais vacciner les clients contre la grippe. Tout le monde n'est pas concerné par cette expérimentation. Les mineurs, les femmes enceintes et ceux qui se font vacciner pour la première fois doivent toujours aller voir leur médecin, ainsi que les personnes à risque particulier qui auront été identifiées lors de l'entretien pré-vaccinal.

La prise en charge est gratuite pour le patient. Le pharmacien touche 4,50 euros par personne vaccinée et 6,30 euros pour celles qui bénéficient d'un bon de l'Assurance maladie, considérées comme vulnérables.

L'inquiétude des infirmiers

Dans la petite commune de Rochemaure en Ardèche, les infirmiers s'inquiètent de cette vaccination contre la grippe en pharmacie. "On a eu peur de perdre notre travail, la vaccination fait partie de nos compétences, les pharmaciens nous prennent entre guillemets notre travail" 'explique Carole Monteil, infirmière libérale depuis neuf ans. Avec ses collègues infirmiers,

Le patron de la pharmacie de Rochemaure est ouvert au dialogue et comprend l'inquiétude des infirmiers du secteur. "Nous dirons aux patients de continuer à se faire vacciner par leurs infirmiers, ce sont les clients qui ne vont pas régulièrement chez le médecin ou qui ne voient pas d'infirmier que nous devons vacciner en pharmacie" explique Nicolas Civalleri.

"Le but c'est de faire augmenter le taux de vaccination contre la grippe qui peut être mortelle et pas de prendre le travail des infirmiers" explique Nicolas Civalleri. Les infirmiers craignent que tous les pharmaciens ne soient pas aussi attentifs au moment de vacciner les clients.

Reportage dans la pharmacie de Rochemaure en Ardèche.