Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Drôme-Ardèche-Vaucluse-Gard : 40 incendies ou vols en trois ans !

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu Vaucluse

La gendarmerie de la Drôme et la Police Judiciaire viennent de démanteler une bande soupçonnée d'avoir commis des dizaines d'incendies et de vols dans le Sud Drôme mais aussi dans les départements limitrophes .

Les dégâts chez le transporteur Chalavan et Duc en février 2017 à Montélimar ont été estimés à un million d'euros
Les dégâts chez le transporteur Chalavan et Duc en février 2017 à Montélimar ont été estimés à un million d'euros - Chalavan et Duc

"C'est une affaire inhabituelle par l'ampleur des faits commis et le montant du préjudice". Alex Perrin, le procureur de la Drôme, a fait le point jeudi matin sur une enquête de plusieurs mois qui a permis d'interpeller deux suspects le 13 novembre et un troisième garçon le 19 décembre.  

Ils sont soupçonnés d'avoir commis entre 40 et 45 actes délictueux depuis 2015 dans le sud Drôme, l'Ardèche, le Vaucluse et, dans une moindre mesure, le Gard et les Bouches-du Rhône. 

Deux bus avait été calcinés en août 2017 à Bollène
Deux bus avait été calcinés en août 2017 à Bollène - Gendarmerie de la Drôme

La plupart des faits sont des incendies volontaires sur des bâtiments, des immeubles, des voitures particulières, des poids-lourds (notamment l'incendie qui avait touché le transporteur Chalavan et Duc à Montélimar en février 2017) , des bus scolaires. Il y a eu aussi des vols de frêt et l'entrave de voies ferrées avec poutre en bois à Pierrelatte et même une remorque placée en travers de la voie ferrée à Meysse en Ardèche. 

Vengeance, appât du gain et fascination pour le feu

Le principal suspect, qui a reconnu les faits, n'a que 20 ans. Habitant Pierrelatte, il n'était pas connu de la justice jusqu'à son interpellation. Chauffeur routier, il serait passé à l'acte parfois par vengeance à l'encontre de ses ex-employeurs ou de personnes l'ayant contrarié , parfois par simple appât du gain. Par ailleurs, ce jeune garçon présente une "réelle fascination pour le feu" qui le poussait à agir et a revenir sur les lieux de ses méfaits pour observer l'intervention des pompiers. 

Les dégâts estimés à trois millions et demi d'euros

Les enquêteurs le soupçonnent d'un certain nombre d'autres faits non élucidés mais ses passages à l'acte s'étaient accélérés depuis l'été dernier. Les deux autres suspects, 21 et 24 ans , habitent Bollène et Saint-Paul-Trois-Châteaux. Moins impliqués, ils ont été laissés en liberté sous contrôle judiciaire. Le montant global du préjudice est estimé à 3,5 millions d'euros. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess