Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Drôme : douze sacs poubelles remplis de cannabis dans le fourgon

jeudi 5 octobre 2017 à 17:23 Par Emmanuel Champale et Nathalie De Keyzer, France Bleu Drôme Ardèche

C'est presque par hasard que les policiers sont tombés sur la cargaison lors d'un contrôle routier à Montélimar. Au départ, ils avaient arrêté le véhicule simplement pour des feux défectueux.

image d'illustration
image d'illustration © Maxppp - Richard Brunel

Les policiers ont eu du flair mardi soir à Montélimar. Un simple contrôle les a conduit tout droit à 26 kilos de plants de cannabis.

Vers 20 heures, un fourgon circule les feux arrière éteints. La patrouille pense avant tout à la sécurité routière et arrête le véhicule. Il fait nuit, l'absence de lumière est non seulement anormale mais aussi dangereuse. Le conducteur baisse la vitre pour présenter ses papiers et immédiatement une odeur très caractéristique s'échappe de l'habitacle : aucun doute, le fourgon sent le cannabis a plein nez.

Le "jardinier" avait installé sa plantation au bord du Rhône

Le chauffeur est emmené au poste, le fourgon perquisitionné et ce sont douze sacs poubelles remplis de plants fraîchement coupés qui sont saisis. Têtes, feuilles , tiges, l'homme n'a pas fait dans la détail pour sa récolte. En fait, les 26 kilos proviennent d'une petite clairière au bord du Rhône entre le barrage des Tourrettes et celui du Pouzin.

Le "jardinier" est un Ardéchois de 27 ans qui habite Viviers mais qui est né à Montélimar. Inconnu de la police, il a été laissé libre mais convoqué en plaider coupable en juin 2018.