Faits divers – Justice

Drôme : il conduit ivre, sans permis, avec un bracelet électronique

Par Nathalie De Keyzer, France Bleu Drôme-Ardèche mercredi 12 février 2014 à 6:00

L'avenue de Chabeuil, à Valence
L'avenue de Chabeuil, à Valence © Capture d'écran Goole Street View

Un ouvrier boucher s'est livré à un véritable gymkhana lundi après-midi, avenue de Chabeuil à Valence, dans la Drôme. Il a même menacé un conducteur qui roulait trop lentement à son goût. Le tribunal correctionnel de Valence l'a condamné à dix mois de prison ferme.

Deux grammes d'alcool dans le sang Un conducteur de 36 ans, au volant de son Audi A3, estimait que la voiture de devant ne roulait pas assez vite. Il a donc commencé par "coller" l'arrière de cette voiture en accélérant et faisant vrombir son moteur. Puis il a tenté les appels de phare en hurlant : "Avance ! Avance !".Comme si ça ne suffisait pas, il a doublé cette voiture et s'est garé juste devant, pour la bloquer. Il est sorti de son habitacle tenant en main une longue barre de fer munie d'un gros écrou. Puis il a menacé le conducteur. L'homme a réussi à calmer les choses avant de repartir. Mais le conducteur de l'A 3 survolté a recommencé son manège. L'automobiliste menacé a donc préféré alerter le commissariat.

Il portait un bracelet électronique La patrouille a constaté que l'ouvrier boucher avait deux grammes d'alcool dans le sang et roulait malgré l'annulation de son permis de conduire. Surprise supplémentaire, il portait un bracelet électronique à la cheville. Il faut dire qu'il en est à sa 14e condamnation et presque toutes pour des délits routiers.C'est d'ailleurs pour purger une de ces peine qu'il  portait son bracelet. Comble de l'affaire, ce bracelet électronique devait lui être retiré ce mardi matin à neuf heures au profit d'une liberté conditionnelle. Mais le parquet de Valence a estimé que cette fois c'était l'infraction de trop.Pas de liberté conditionnelle La justice ne lui a donc pas accordé la faveur de la liberté conditionnelle au contraire. Le conducteur de l'Audi A 3 s'est retrouvé mardi soir en comparution immédiate au tribunal de Valence. Le multirécidiviste a été condamné à 10 mois ferme, plus une révocation de sursis de 7 mois.

Il est donc parti en prison dès la fin de son procès.

Partager sur :