Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Drôme : il justifie son très grand excès de vitesse par un décrassage de son moteur

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Un conducteur de 63 ans a été pris en très grand excès de vitesse dans le sud Drôme, à Rochegude, ce mercredi. Il roulait à 182 km/h au lieu de 80. Il a expliqué qu'il voulait "décrasser" le moteur de sa voiture après sa sortie du garage. Son permis est retenu et sa voiture immobilisée.

L'homme de 63 ans a été contrôlé à 182 klm/h mais la vitesse retenue pour l'infraction n'est que de 172, son permis a tout de même été suspendu immédiatement et sa voiture placée en fourrière.
L'homme de 63 ans a été contrôlé à 182 klm/h mais la vitesse retenue pour l'infraction n'est que de 172, son permis a tout de même été suspendu immédiatement et sa voiture placée en fourrière. - Gendarmerie Nationale

L'excuse était bien trouvée, mais elle n'a pas fonctionné. Cet homme de 63 ans, pris par le radar jumelle à 182 kilomètres heure au lieu de 80 ce mercredi matin, s'est tout de même fait retirer son permis. C'est lors d'un banal contrôle de vitesse sur la départementale 8 à Rochegude dans le sud Drôme que les gendarmes ont surpris ce conducteur en très grand excès de vitesse. 

Il a eu beau expliquer qu'il souhaitait "décrasser" le moteur de sa Mercedes classe C qui sortait du garage, les gendarmes ont tout de même retenu un excès de vitesse de 172 km/h pour dresser le procès verbal. Cette différence est réglementaire et s'explique par la marge d'erreur qui doit s'appliquer lors de ce type de contrôle. Le permis a été immédiatement retenu et la voiture placée en fourrière, en attendant le passage du conducteur devant le tribunal de police.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess