Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Drôme : la tradition du muguet du 1er mai viendrait-elle de Saint-Paul-Trois-Châteaux ?

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Les légendes fleurissent à Saint-Paul-Trois-Châteaux. Le premier mai, à l'hôtel-restaurant l'Esplan, on aime se souvenir que des personnages royaux sont passés au XVIe, qu'ils ont reçu en cadeau un brin de muguet et que depuis, la tradition est restée.

Les pots de muguet sous les serres de Gémaflor à Gerzat
Les pots de muguet sous les serres de Gémaflor à Gerzat © Radio France - Claudie Hamon

Saint-Paul-Trois-Châteaux, France

La tradition veut que l'on s'offre du muguet le premier mai chaque année. Parmi les légendes expliquant la naissance de cette coutume, une d'entre elles est née à Saint-Paul-Trois-Châteaux, dans l'hôtel particulier l'Esplan et elle se transmet de propriétaire en propriétaire depuis 1560. 

Le dernier en date, Frédéric Nouhaud est aux commandes depuis 2015 et il raconte :"Catherine de Médicis serait venue en 1560 avec son fils Charles IX" alors âgé de dix ans. Une visite contrainte car"la reine-mère et son fils devaient se rendre à Avignon mais on leur a refusé l'accès à la ville", sur un fond de tensions entre les catholiques et les protestants.

Le propriétaire de l'établissement à l'époque, le chevalier Louis de Girard de Maison Forte, honoré d'accueillir un personnage royal "offre un brin de muguet à Catherine de Médicis. Elle le ramène à la cour et Charles IX décide d'instaurer cette tradition, d'offrir aux dames un brin de muguet le premier mai".

Cette histoire, Frédéric Nouhaud aime la raconter aux clients de son hôtel, même si "ce n'est qu'une histoire".

Fait étonnant : le muguet est offert comme porte-bonheur alors que toutes les parties de la plante sont extrêmement toxiques. L'équivalent d'une gorgée peut entraîner la mort en seulement quelques minutes.