Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Drôme : le préfet interdit les rassemblements à Valence après un appel des "gilets jaunes" à manifester samedi

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche
Valence, France

Les rassemblements "revendicatifs" sont interdits ce samedi à Valence, dans la Drôme. Le préfet vient de prendre un arrêté, alors que des Gilets jaunes avaient appelé à un rassemblement statique sur le Champ de Mars.

Un Gilet Jaune 26 Drôme.
Un Gilet Jaune 26 Drôme. © Radio France - Florence Gotschaux

"Toute manifestation ou rassemblement revendicatif est interdit à Valence le samedi 23 mai 2020." La préfet de la Drôme vient de prendre un arrêté pour interdire les rassemblements dans la ville ce samedi, alors qu'un appel à une manifestation statique sur le Champ de Mars avait été lancé sur les réseaux sociaux par des Gilets jaunes.

Des Gilets jaunes qui s'étaient rassemblés samedi dernier sur le rond-point de l’hôpital de Valence. Une vingtaine de manifestants avaient été verbalisés "pour non respect des règles de distanciation imposées par la présence du Covid-19", peut-on lire sur l'arrêté de la préfecture.

Toujours selon l'arrêté, il n'y aurait pas non plus d'organisateur déclaré pour le rassemblement prévu samedi au Champ de Mars, ce qui rend impossible "la maîtrise du nombre de manifestants" ou encore "le respect des gestes barrières." La préfecture s’inquiète aussi de la possible participation de personnes susceptibles de perturber le rassemblement, rappelant que des manifestants "issus de diverses mouvances de l'ultra-gauche" avaient profité de précédents rassemblements de Gilets jaunes pour exercer des violences.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu