Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Drôme : trois femmes interpellées pour un vol de truffes à Réauville

Trois femmes ont été interpellées en fin de matinée le jeudi 7 janvier à Réauville, en Drôme provençale. Elles étaient en train de récolter des truffes avec un chien. 750 grammes ont été saisis. Elles sont toujours en garde à vue ce vendredi.

Les gendarmes ont été avertis par un voisin soupçonneux du terrain communal où a eu lieu le vol.
Les gendarmes ont été avertis par un voisin soupçonneux du terrain communal où a eu lieu le vol. © Radio France - Philippe Paupert

Le diamant noir attire les convoitises. Vers 11h30 le jeudi 7 janvier, trois femmes âgées de 25 à 40 ans ont été interpellées par les gendarmes à Réauville, en Drôme provençale. Elles étaient en train de récolter des truffes sur un terrain communal, sans autorisation. Les militaires de Saint-Paul-Trois-Châteaux et de Grignan ont été prévenus par un voisin du terrain, au courant des vols de truffes durant cette période de l'année et soupçonneux. Sur place, les gendarmes ont relevé des traces de cavage, des trous dans le sol. Les femmes étaient accompagnées d'un chien entraîné pour rechercher les truffes. Elles avaient sur elles 750 grammes de ce précieux champignon noir.

Investigations toujours en cours

Originaires de Bollène et de Saint-Restitut, elles ont été placées en garde à vue dans la foulée à la brigade de Saint-Paul-Trois-Châteaux. Elles sont toujours entendues ce vendredi 8 janvier et les investigations des gendarmes se poursuivent. Ils cherchent à savoir si ces suspectes font partie d'un réseau plus vaste de trafic de truffes. Depuis début décembre, les militaires renforcent leurs patrouilles dans les truffières pour empêcher ces vols, mais il est difficile d'interpeller en flagrant délit les malfaiteurs. Cette année, un kilo de truffes vaut entre 450 et 750 euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess