Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Drôme : un automobiliste fait croire à des tirs sur son pare-brise

vendredi 26 août 2016 à 14:42 Par Florence Beaudet, France Bleu Drôme Ardèche

C'est une affaire qui a provoqué la mobilisation de nombreux gendarmes au milieu de la nuit vendredi près de Larnage (Drôme). Un automobiliste affirme avoir reçu deux balles dans le pare-brise de sa voiture. Les investigations en cours semblent montrer que ce conducteur a tout inventé.

Image d'illustration
Image d'illustration © Maxppp -

De tentative d'assassinat au milieu de la nuit, l'enquête s'oriente désormais vers une dénonciation mensongère. Un peu avant 2 heures du matin ce vendredi, un automobiliste fait appel à son assurance pour dépanner sa voiture sur une départementale près de Larnage. Le dépanneur s'inquiète en découvrant ce qui ressemble à des impacts de balle dans le pare-brise. Il alerte la gendarmerie. L'automobiliste explique alors qu'il a entendu des détonations alors qu'il circulait sur cette route déserte à cette heure-là.

Les marques sur le pare-brise seraient des coups de poing

Les techniciens en identification criminelle font les relevés. Et très vite, leurs investigations montrent que la version de l'automobiliste n'est pas cohérente. Pas de cartouches vides à proximité du site. Et les dégâts sur le véhicule ne correspondent pas à des tirs. L'homme finit par reconnaître que c'est lui qui, après une dispute avec sa femme, a donné des coups de poing dans le pare-brise. Pourquoi inventer une telle histoire ? L'audition de ce Drômois de 33 ans se poursuit en ce début d'après-midi.