Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le Drômois retranché chez lui à Tersanne pendant 21 heures a été interpellé

samedi 6 janvier 2018 à 11:06 - Mis à jour le samedi 6 janvier 2018 à 11:57 Par Tommy Cattaneo, France Bleu Drôme Ardèche

Le forcené de 45 ans était retranché chez lui depuis vendredi soir à Tersanne, dans le Nord Drôme. Il a tiré à travers une fenêtre quand ses parents ont voulu rentrer dans la maison. Les gendarmes sont finalement rentrés de force dans l'habitation ce samedi en fin de journée.

Une quinzaine de gendarmes sont sur place.
Une quinzaine de gendarmes sont sur place. © Radio France - Image d'illustration.

Il est resté retranché chez lui armé d'un fusil pendant plus de 21 heures. Un Drômois de 45 ans s'est barricadé dans une habitation de Tersanne, vendredi soir. Il a finalement été interpellé sans résistance ce samedi en fin d'après-midi.

Coup de fusil à travers une vitre

Tout commence vendredi soir vers 20 heures. Les parents du quadragénaire rentrent chez eux. Mais leur fils, apparemment alcoolisé, ne veut pas les laisser rentrer dans la maison. Il tire au fusil à travers une des vitres de l'habitation, heureusement sans blesser personne.

Les gendarmes sont immédiatement prévenus et mettent en place un périmètre de sécurité autour de la maison. Une quinzaine de militaires, qui vont se relayer pendant plus de 21 heures.

L'homme a été interpellé dans le calme

Ce samedi peu après 17 heures, ils décident finalement de rentrer de force dans la maison. Une équipe d'intervention des gendarmes pénètre dans l'habitation et arrête le forcené qui n'oppose aucune résistance. Il n'avait même plus son arme sur lui.

Le Drômois a été placé en garde à vue. Les gendarmes de la compagnie de Romans vont maintenant essayer de comprendre pourquoi il s'est barricadé chez lui. Il s'agirait d'un conflit familial. L'homme n'est connu de la justice que pour des délits routiers et ne souffrirait pas non plus de troubles psychologiques.