Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Attaque au couteau à Romans-sur-Isère

Attaque au couteau à Romans-sur-Isère : le parquet national antiterroriste se saisit de l'affaire

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu, France Bleu Isère

Un homme a poignardé sept personnes ce samedi en cours de matinée à Romans-sur-Isère (Drôme). Deux personnes sont mortes, cinq autres ont été blessées. L'assaillant est un réfugié soudanais de 33 ans qui a été interpellé. Le parquet national antiterroriste s'est saisi de l'affaire.

L'un des lieux de l'attaque à Romans-sur-Isère
L'un des lieux de l'attaque à Romans-sur-Isère © Radio France - Emmanuel Champale

Les policiers ont interpellé, en fin de matinée ce samedi matin, un homme qui venait de semer la panique dans le centre-ville de Romans-sur-Isère (Drôme). En un quart d'heure environ, l'individu a poignardé plusieurs personnes. Deux sont mortes et cinq personnes ont été blessées. Plusieurs autres personnes très choquées ont été prises en charge sur place par les pompiers. 

L'hôpital privé Drôme-Ardèche fait savoir dans un communiqué à 18h30 que trois blessés graves ont été pris en charge à la clinique Pasteur de Guilherand-Granges qui a le plateau technique pour la chirurgie vasculaire et thoracique. Ces victimes ont été opérées dans l'après-midi puis transférées en soins intensifs. Leur état est stable. Pour les deux personnes qui étaient dans un état jugé critique lors de leur prise en charge, le pronostic vital n'est plus engagé.

Parcours meurtrier d'un commerce à l'autre 

D'après les premiers éléments reconstituant le parcours du tueur, l'attaque se serait déroulée sur environ un quart d'heure. L'homme aurait pénétré dans le bureau de tabac Le Flash sur la place Ernest Gailly. Il poignarde le couple de gérants devant le client présent à l'intérieur. L'homme fait tomber son couteau -volontairement ou non- dans la rue. Il se dirige ensuite vers la boucherie Breyton sur le cours Pierre Didier. A l'intérieur de la boucherie, il s'empare d'un nouveau couteau et frappe mortellement un client du commerce, Thierry Nivon âgé de 55 ans. L'assaillant poursuit son chemin et blesse un passant devant le Carrefour Express.

Rue Guillaume, il attaque un Romanais de 44 ans qui était en train d'ouvrir ses volets. Julien Vinson, l'un des fils du propriétaire de l'emblématique café-restaurant La Charrette, est tué devant sa compagne et son fils. L'assaillant poursuit son chemin agressant deux autres passants jusqu'au boulevard Max Dormoy où il est interpellé par la police vers 11 heures. 

L'assaillant est un réfugié soudanais

Quand il a vu les policiers, l'assaillant se serait agenouillé et il a prononcé des mots en arabe comme s'il se mettait en prière. Comme il ne réagissait pas aux injonctions, les policiers auraient fait usage d'un taser pour le maîtriser. Certaines sources indiquaient que l'homme avait crié Allahu Akbar. Cette affirmation n'a pas été confirmée au cours de cette première journée d'enquête.

L'assaillant est un Soudanais de 33 ans, réfugié ayant obtenu l’asile en juillet 2017. Selon les premiers éléments, il n'était pas connu des services de police et de renseignement. Lors de la perquisition à son domicile, son co-locataire a également été interpellé.

Cordibn de sécurité à Romans-sur-Isère aprés l'agression au couteau de ce samedi matin
Cordibn de sécurité à Romans-sur-Isère aprés l'agression au couteau de ce samedi matin © Radio France - Emmanuel Champale

Le parquet national antiterroriste se saisit de l'affaire

En début de soirée ce samedi, le parquet national antiterroriste (Pnat) s'est saisi de l'affaire. Ce périple meurtrier est donc considéré comme un acte terroriste. Plusieurs services vont collaborer sur cette enquête : la police judiciaire et sa sous-direction anti-terroriste ainsi que la direction générale de la sécurité intérieure. Lors de la perquisition du domicile de l'assaillant, les enquêteurs ont retrouvé des écrits religieux où l’auteur (on ne sait pas encore s’il s’agit du suspect) se "plaint de vivre dans un pays de mécréants" écrit le Pnat. 

Une enquête est ouverte pour les chefs d'assassinats et tentatives d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroristes. Plus tôt dans l'après-midi, Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur, s'est rendu à Romans-sur-Isère. Il a évoqué un "parcours terroriste". "Ici à Romans-sur-Isère, un homme a engagé un parcours terroriste tuant deux personnes, à l'heure où je vous parle le bilan est encore provisoire" a souligné Christophe Castaner. 

L' enquête a été confiée à la PJ de Valence. Le chef de l'Etat Emmanuel Macron apporte son soutien aux victimes et à leurs familles dans un tweet publié ce samedi après-midi. La municipalité de Romans fait savoir qu'une cellule psychologique a été mise en place au centre hospitalier de la ville, elle est réservée aux familles des victimes.

-
- © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu