Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Drôme : un homme tire sur son fils et se retranche chez lui toute la nuit

jeudi 24 août 2017 à 10:54 Par Damien Triomphe, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

Ce mercredi soir à La Laupie, un septuagénaire a fait feu sur son fils de 47 ans, puis s'est ensuite retranché chez lui. Il s'est rendu aux gendarmes vers 5 heures du matin le lendemain. Le pronostic vital de son fils n'est plus engagé ce vendredi matin.

Image d'illustration
Image d'illustration © Radio France - Nathalie de Keyzer

Drôme, France

C'est un conflit familial qui a complètement dégénéré. Un homme de 70 ans a tiré ce mercredi soir un coup de fusil sur son fils de 47 ans, qui se trouvait alors chez ses parents, à La Laupie, près de Montélimar.

Le couple de retraités était alcoolisé.

Le fils, gravement blessé au torse, est parvenu à sortir de la maison et a été d'abord été pris en charge par les pompiers sur la voie publique, avant d'être évacué vers l'hôpital de Montélimar. Selon les gendarmes venus sur place, le couple de retraités était fortement alcoolisé au moment des faits. Une quarantaine de militaires, ainsi que deux négociateurs ont été mobilisés. Ils ont dans un premier temps convaincu la mère de sortir de la maison. Quant au tireur, en état d'ébriété, il est resté retranché dans son domicile jusqu'à environ 5 heures ce jeudi matin.

La garde à vue du septuagénaire a été prolongée jusqu'à ce vendredi pour tentative de meurtre. Il devrait ensuite être déféré au parquet. Son fils, âgé de 47 ans, présenté par ses parents comme marginal et sans domicile fixe, a depuis plusieurs années des rapports conflictuels avec son père. Son pronostic vital n'est plus engagé ce vendredi matin.