Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Drôme : un homme veut être placé en garde à vue, il endommage la voiture de la police

lundi 25 juillet 2016 à 19:43 Par David Meilhac, France Bleu Drôme Ardèche

Dimanche à Romans-sur-Isère dans la Drôme, un homme a endommagé une voiture de police pour être volontairement placé en garde à vue. Il voulait accompagner sa femme, arrêtée pour ivresse sur la voie publique.

 Une voiture de police
Une voiture de police © Maxppp - illustration

A Romans-sur-Isère dans la Drôme, un homme a tout fait pour être placé en garde à vue. Voilà qui est étonnant. D'habitude, c'est plutôt le contraire.

Tout commence dimanche matin, lorsque la police est appelée pour une dispute. La patrouille arrive très tôt, vers 6h30, pour une ivresse manifeste sur la voie publique. Sur place, un couple semble se disputer, les policiers décident d'emmener avec eux la femme, visiblement ivre, et de la placer en cellule de dégrisement. Une histoire très banale, mais qui va prendre une tournure inattendue.

Arrêté par amour

Le compagnon de cette femme ne l'entend pas de cette oreille. L'homme de 26 ans veut à tout prix accompagner la dame au commissariat, et insiste pour être arrêté. Les policiers lui expliquent qu'ils n'ont aucune raison de l'interpeler. L'homme se met alors à dégrader la voiture de sa compagne, puis assène un coup de pied dans celle des forces de l'ordre, brisant même un clignotant. Les policiers peuvent alors exaucer son vœu. L'homme a fini son dimanche en garde à vue, il sera convoqué prochainement au commissariat pour se voir signifier une procédure judiciaire à son encontre.