Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Drôme : une bouteille explosive jetée dans l'enceinte du collège de Bourg-les-Valence

mercredi 22 novembre 2017 à 6:18 Par Nathalie De Keyzer, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

Trois adolescents sont en garde à vue depuis mardi, soupçonnés d'avoir jeté une bouteille remplie d'un mélange explosif dans l'enceinte de l'établissement scolaire de Bourg-les-Valence.

illustration collège Gérard Gaud
illustration collège Gérard Gaud - google street view

Bourg-lès-Valence, France

C'est vers 15 heures15, ce mardi après-midi qu'un bruit d’explosion a retenti dans l'enceinte du collège Gérard Gaud de Bourg-les-Valence. L'engin artisanal, sans aucun doute une bouteille en plastique remplie d'acide chlorhydrique et de morceaux de papier d'aluminium, n'a heureusement causé aucun dégât. Il a été lancé sur l’arrière du collège, loin de la cour. L'explosion s'est produite sur une pelouse à une heure où tous les élèves étaient en classe.

Trois adolescents en garde à vue

La police immédiatement alertée n'a eu aucun mal à retrouver les auteurs présumés. Ils font partie d'une petite bande de jeunes qui "traîne" aux abords du collège depuis quelques jours. L'un vient d’être exclu de l'établissement, les autres sont plus ou moins déscolarisés.

Deux mineurs de 14 et 15 ans sont interpellés sur les lieux, (ils étaient restés sur place à regarder.) Le troisième, âgé de tout juste 13 ans a eu le temps de rentrer chez lui, mais il a rejoint ses copains en garde à vue dans la soirée .

Des jeunes déscolarisés

Ces trois ados ont un parcours de vie compliqué. Les deux plus grands sont déjà connus de la police pour une affaire de vol en réunion du printemps dernier. Ils sont d’ailleurs convoqués chez le juge en janvier prochain.

En attendant leur garde à vue pour la détention et le transport d’engin explosif peut durer 48 heures, et les peines maximales encourues pour ce genre de délit sont de 5 à 7 ans de prison.