Faits divers – Justice

Drôme : une carte collaborative pour recenser les petits bijoux du patrimoine

Par Mélanie Tournadre, France Bleu Drôme-Ardèche dimanche 17 septembre 2017 à 6:44

Capture d'écran de la carte interactive du patrimoine créée par le conseil départemental de la Drôme.
Capture d'écran de la carte interactive du patrimoine créée par le conseil départemental de la Drôme.

Le conseil départemental de la Drôme vient de lancer une carte collaborative du patrimoine. Un nouvel outil interactif qui permet à tous les habitants du département de partager leurs coups de cœur.

Vous êtes tombé sous le charme d'un château, d'un petit lavoir, d'une belle bâtisse ? Vous pouvez désormais partager vos coups de cœur drômois sur une carte collaborative et interactive lancée par le conseil départemental.

Une carte collaborative et interactive

Capture d'écran de cartepatrimoine.ladrome.fr - Aucun(e)
Capture d'écran de cartepatrimoine.ladrome.fr

Chaque habitant de la Drôme peut décrire ses coups de cœur sur ce nouveau site. Une carte interactive permet de signaler et de décrire des édifices mais aussi des œuvres d'art, des savoir-faire et même des dialectes.

Déjà près de 450 coups de cœur recensés

Capture d'écran de cartepatrimoine.ladrome.fr - Aucun(e)
Capture d'écran de cartepatrimoine.ladrome.fr

Cette carte collaborative compte déjà près de 450 fiches signalant des petits bijoux du patrimoine drômois. On retrouve des sites très connus comme le Château de Grignan ou le Palais Idéal du Facteur Cheval, mais aussi des lieux plus discrets comme le temple d'Aouste-sur-Sye ou la Chapelle Barbara d'Allan.

Créer une fiche en quelques clics

Pour participer à cette carte collaborative du patrimoine de la Drôme, il suffit de communiquer son adresse mail, de s'inscrire gratuitement et d'écrire une petite description sur votre coup de cœur. Vous pouvez également ajouter dans votre fiche des photos et des vidéos concernant le patrimoine. Une modération des créations de fiches est réalisée pour éviter tous débordements mais le but est bien d'ouvrir ce site le plus largement au public.