Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Drôme : violente agression de deux surveillantes à la prison de Valence

mardi 3 avril 2018 à 19:19 - Mis à jour le mercredi 4 avril 2018 à 15:01 Par Mélanie Tournadre et Florence Gotschaux, France Bleu Drôme Ardèche

Deux surveillantes ont été violemment agressées, mardi après-midi, par un détenu du centre pénitentiaire de Valence dans la Drôme. L'une d'elles a été menacée de mort, d'après le syndicat UFAP-UNSa Justice.

Centre pénitentiaire de Valence dans la Drôme.
Centre pénitentiaire de Valence dans la Drôme. © Radio France - Florence Beaudet

Valence, France

Une agression a eu lieu au centre pénitentiaire de Valence (Drôme). Deux surveillantes ont été violemment agressées par un détenu. L'une d'elles a été menacée de mort, d'après le syndicat UFAP-UNSa Justice. Vers 17h30, à la suite d'une commission de discipline, un détenu du quartier maison centrale du centre pénitentiaire de Valence a demandé à accéder au téléphone. Après son coup de fil, il s'en est pris à une surveillante. 

Une agression d'une rare violence

L'homme a tenté de voler le trousseau de clés de la surveillante gradée. Une autre gardienne est arrivée en soutien. C'est elle que le détenu a attrapée par les cheveux avant de la projeter au sol. Il l'a ensuite saisie par le cou. "Le détenu a menacé de la tuer si sa collègue ouvrait la porte aux renforts qui arrivaient" précise Sylvain Royère, délégué régional et local UFAP-UNSa Justice.

"Si vous ouvrez, je la bute, je l'égorge !"

Les alarmes des deux gardiennes sur place se sont déclenchées. 

Les deux surveillantes examinées à l'hôpital

Les renforts ont tout de même pu intervenir très rapidement et dégager leurs deux collègues. Le détenu a été replacé dans sa cellule en quartier disciplinaire.  Le calme est revenu en début de soirée. Les deux surveillantes ont été transportées à l'hôpital de Valence, très choquées, pour être examinées.

Le détenu avait une arme

Après des informations contradictoires sur la présence d'une éventuelle arme, l'administration pénitentiaire confirme finalement que le détenu a pointé une arme artisanale sur le coup de la gardienne. Il s'agissait d'un petit morceau de métal fixé à un briquet. Le syndicat UFAP-UNSa Justice l'avait affirmé dès l'annonce de l'agression des deux surveillantes.

Le syndicat exige "le transfert de ce détenu immédiatement après avoir purgé sa sanction au quartier disciplinaire". Ce détenu purge une longue peine à la prison de Valence. Il fera l'objet de poursuites pour ces violences.