Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dropped : la soeur d'Alexis Vastine reçue par le gouvernement deux ans après l'accident

dimanche 26 mars 2017 à 15:55 Par Kathleen Comte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Lundi 27 mars, Cassie Vastine (la sœur d'Alexis Vastine) et les familles des autres victimes de l'émission Dropped, sont reçues par la secrétaire d'Etat chargée de l'aide aux victimes Juliette Méadel. Une bonne nouvelle même si la jeune femme sait qu'elle n'obtiendra pas les réponses attendues.

Rassemblement et dépôt de fleurs place du Trocadéro le 11 mars en hommage aux victimes.
Rassemblement et dépôt de fleurs place du Trocadéro le 11 mars en hommage aux victimes. © AFP - Bertrand Guay

Rouen, France

Deux semaines après le rassemblement place du Trocadéro, les familles des victimes de Dropped l'émission de TF1 attendent toujours des réponses. Deux ans après l'accident d'hélicoptère qui a coûté la vie à dix personnes dont Alexis Vastine, les familles vont enfin être reçues lundi 27 mars à 17 heures par la secrétaire d'Etat chargée de l'aide aux victimes Juliette Méadel.

"Depuis deux ans il ne s'est rien passé [...] je ne sais pas pourquoi mon frère est mort et j'attends des réponses"

Une bonne nouvelle pour Cassie Vastine, la soeur du boxeur normand. C'est elle qui sera sur place pour représenter sa famille. Mais la jeune femme déplore avoir dû passer par une lettre ouverte pour obtenir ce rendez-vous. Pour elle, les réponses attendues ne seront pas données lors du rendez-vous qui relève plus de la forme que du fond en somme :

"Etant donné que la juge ne sera pas présente au rendez-vous, je sais qu'on n'obtiendra pas forcément les réponses qu'on attend. Cependant, j'ai hâte qu'on soit pris en considération. J'espère que ce sera le cas du moins. Puisque depuis deux ans il ne s'est rien passé, on est heurtés à un silence, je veux qu'on nous entende. Depuis deux ans, je ne sais pas pourquoi mon frère est mort, je ne sais pas où en est l'enquête et aujourd'hui j'attends des réponses. On est vraiment fatigués moralement. Pour ce genre d'accident qui est quand même un accident grave, la secrétaire d'Etat d'aide aux victimes aurait dû venir vers nous pour nous soutenir, pour dire qu'elle était à notre disposition. Là il a fallu qu'on fasse une lettre ouverte pour être reçus, c'est dommage... Après j'espère qu'elle pourra nous écouter et nous aider."

Cassie Vastine, la soeur d'Alexis Vastine, sur le point de rencontrer la secrétaire d'Etat chargée de l'aide aux victimes