Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Du cannabis, des armes et des munitions retrouvés dans la cité des Oliviers à Marseille

mercredi 26 octobre 2016 à 12:30 Par Victoria Koussa et Camille André, France Bleu Provence

Grosse prise de la police dans la cité des Oliviers à Marseille (13e arrondissement) mardi : sept kilos de cannabis, un pistolet mitrailleur et plusieurs dizaines de munitions. Deux personnes ont été interpellées et présentées ce mercredi devant le juge.

Photo d'illustration d'une saisie de cannabis
Photo d'illustration d'une saisie de cannabis © Radio France

Marseille, France

Les policiers de la sécurité civile sont intervenus mardi matin dans la cité des Oliviers, dans le 13e arrondissement de Marseille. Ils ont perquisitionné deux appartements utilisés par des trafiquants. À l'intérieur, ils ont trouvé sept kilos de cannabis, un pistolet mitrailleur, un fusil canon scié, plusieurs dizaines de munitions et des brassards siglés "police" accompagnés de tenues ressemblant aux uniformes de la police.

Deux personnes interpellées

Les occupants des lieux ont été arrêtés mardi matin et placés en garde à vue. Il s'agit d'un homme de 45 ans et d'une femme de 23 ans, soupçonnés d'être des "nourrices". Dans le jargon policier, le terme "nourrice" désigne une personne payée pour stocker l'argent et les produits illicites dans son appartement.

Les deux suspects sont présentés ce mercredi devant la justice.

Cette perquisition faisait suite à une première opération survenue il y a 15 jours dans le même quartier. La police judiciaire de Marseille a démantelé un réseau et a mis la main sur de l'argent avant d'interpeller plusieurs personnes.