Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Du détergent dans le yaourt à l'usine Yoplait de Vienne

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu
Vienne, France

Le groupe Yoplait a porté plainte mardi 19 décembre pour dégradation volontaire après que du détergent a été versé dans une cuve de ses yaourts à Vienne (Isère). Les produits ne sont pas sortis de l'usine, les consommateurs ne risquent rien selon l'entreprise. Une enquête est en cours.

L'entrée du site Yoplait / Candia, à Vienne (image GoogleMaps).
L'entrée du site Yoplait / Candia, à Vienne (image GoogleMaps).

Tout est parti d'un employé au nez creux, ou plutôt à l'odorat sensible. Il a remarqué la présence d'une odeur suspecte dans une des cuves de la production. À y regarder de plus près la couleur du yaourt préparé dans l'usine Yoplait de Vienne était aussi inhabituelle. L'homme a alors donné l'alerte.

Un bidon de détergent au pied de la chaîne de production

Après une courte investigation, un bidon de détergent a été retrouvé au pied d'une cuve contenant près de quatre tonnes de yaourt ! Tout était alors stoppé net, la direction appelle un huissier et fait constater l'incident, avant de porter plainte. La police judiciaire de Lyon est chargée de l'enquête pour dégradation depuis.

La direction rassure : les yaourts ne sont pas sortis de l'usine 

La direction de Yoplait a tenu à rassurer très vite les consommateurs. "Le yaourt a été entièrement détruit le jour-même", précise le service de presse de l'entreprise, "il n'est pas du tout sorti de l'usine : aucun risque pour les consommateurs". La direction se refuse néanmoins à tout commentaire oral pendant que l'enquête est en cours.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess