Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Du glyphosate aspergé sur la pelouse du stade de football de Bessan

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Le terrain de football de Bessan a été saccagé volontairement courant décembre avec du désherbant. La mairie vient d’avoir connaissance du rapport des analyses. Une réunion est prévue en fin de semaine prochaine pour entreprendre des travaux. L'enquête de gendarmerie se poursuit, mais n'avance pas.

Terrain de football muncipal de Bessan
Terrain de football muncipal de Bessan © Radio France - Stefane Pocher

Du glyphosate a donc été utilisé pour détruire une très grande partie de la pelouse du stade de football de Bessan. La ville en a désormais la garantie. Les résultats des analyses commandées à un laboratoire lyonnais (GALYS) ont été remis ce jeudi 2 janvier à la mairie.

"On s'en doutait. C'est un moindre mal. On craignait le pire comme des hydrocarbures, voire pire" dit le maire Stéphane Pépin-Bonnet.  

"L'investissement des travaux de rénovation sera moindre. Nous ne serons pas obligés de gratter le terrain en profondeur. Le coût aurait alors été plus important à supporter, car les assurances ne prennent pas en charge cette dégradation volontaire". 

Le maire de Bessan attend désormais le retour, en début de semaine prochaine, de l'équipe des espaces verts de la communauté d'agglomération Hérault Méditerranée (elle a la compétence de l'entretien du terrain de football) pour déterminer un calendrier de chantier, afin de réensemencer le terrain au printemps et lui rendre, au plus vite, une couleur verdoyante. Une réunion est envisagée jeudi ou vendredi prochain.

L'enquête de gendarmerie au point mort

Deux plaintes ont été déposées. Une par la ville, l'autre par le président du club de football de Bessan. "Nous n'avons aucun retour pour l'instant" explique le maire. L'enquête se poursuit, mais elle s'annonce bien compliquée, sans élément probant. Il n'y a pas de caméra de vidéo-protection dans le secteur.

Une erreur des services techniques ? 

L'erreur des services des espaces verts de l'agglomération a été écartée assure le maire. 

"Nous n'avons pas exclu cette hypothèse quand nous avons découvert les dégâts causés début décembre. Les services techniques de l'agglo n'utilisent plus de phytosanitaires depuis deux ans. Le désherbage est manuel sans aucun produit chimique".

Le ou les auteurs ont dû faire preuve d'une certaine détermination. Car pour accéder à la pelouse du stade de football, il faut d'abord escalader les grilles à plus de 2m50 de hauteur pour pénétrer dans le stade. Ensuite, il faut encore passer par-dessus une grille de sécurité supplémentaire dépassant les deux mètres de hauteur. L'espace est inaccessible en dehors des heures d'ouverture. "C'est l'acte d'un imbécile", nous expliquait à l'époque le maire, Stéphane Pepin-Bonnet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu