Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Du sursis pour avoir agressé des pompiers du Gard à Marguerittes

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Ils avaient agressé des sapeurs-pompiers à Marguerittes en juillet 2020. Deux hommes ont été condamnés à du suris, ce mardi par le Cour d'Appel de Nîmes.

Illustration pompiers du Gard. SDIS 30. Inscription sur un tee-shirt
Illustration pompiers du Gard. SDIS 30. Inscription sur un tee-shirt © Radio France - Sylvie Duchesne

L'affaire remonte au 19 juillet 2020. Dans la soirée, alors qu’ils intervenaient au parc municipal du Mas Pradon à Marguerittes, des sapeurs-pompiers du centre de secours de Marguerittes ont été pris à partie par un groupe de personnes. Deux sapeurs-pompiers ont été victimes d’insultes, de coups et de jets de pierres. Le SDIS et les sapeurs-pompiers avaient immédiatement porté plainte auprès de la Gendarmerie de Marguerittes. 

L'affaire a été examinée ce mardi par la Cour d’appel de Nîmes. Les peines ont été aggravées par la cour d’appel, après un premier jugement rendu en août 2020. L’un des prévenus a été condamné à six mois avec sursis probatoire pendant deux ans, avec obligation d’indemniser les victimes et interdiction d’entrer en contact avec elles. Le second a été condamné à huis mois avec sursis probatoire pendant deux ans, avec obligation d’indemniser la victime et interdiction d’entrer en contact avec elle. 

"Le SDIS du Gard et son conseil d’administration condamnent fermement toute forme d’agression envers les sapeurs-pompiers. Le Président et le Directeur réaffirment leur total soutien aux sapeurs-pompiers et rappellent que les dépôts de plainte sont systématiques en cas d’outrage, de menaces ou de violences faites à l’encontre de tout agent du SDIS." SDIS du Gard (communiqué)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess