Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Du travail d'intérêt général pour une Corrézienne qui avait appelé à éliminer le président de la République

-
Par , France Bleu Limousin

Une Corrézienne de 59 ans, gilet jaune de la première heure, a écopé de 70 heures de travail d'intérêt général ce mercredi. Elle avait appelé sur Facebook à "éliminer de la planète" le président de la République et le ministre de l'Intérieur en février et en mars dernier.

Photo illustration
Photo illustration © Radio France - Nicolas Blanzat

Brive-la-Gaillarde, France

Le jugement a été rendu par le tribunal correctionnel de Brive ce mercredi. La Corrézienne, qui avait injurié sur les réseaux sociaux Emmanuel Macron et appelé "à éliminer de la planète" le président de la République et le ministre de l'Intérieur a donc écopé de 70 heures de travail d'intérêt général.

Les faits remontent à février et à mars. Sur deux publications Facebook, cette militante des gilets jaunes de 59 ans, injuriait abondamment le président Macron et surtout appelait à son élimination. Le ministre de l'Intérieur était visé de la même manière. Des propos qu'elle avait écrits sous le coup de la colère avait-elle expliqué lors de l'audience début juillet. 

Elle a dit regretter les avoir proférés. Le jugement est conforme aux réquisitions du procureur de la République.

La militante n'est condamnée que pour provocation à un crime non suivi d'effet. 

Elle est en revanche relaxée en ce qui concerne les injures.