Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Seine-Saint-Denis : violente agression d'un chauffeur de bus de la RATP à Dugny

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Un conducteur de bus qui circulait à Dugny (Seine-Saint-Denis) a été violemment agressé par plusieurs personnes mardi soir, indique la RATP dans un communiqué diffusé ce mercredi. Le conducteur a porté plainte. L'agression a eu lieu sur la ligne 133.

Bus RATP (illustration)
Bus RATP (illustration) © AFP - MMENARD

Un différend de circulation serait à l’origine de l’altercation entre un chauffeur de bus et un groupe de personnes. Le conducteur de bus RATP de la ligne 133 à Dugny (Seine-Saint-Denis) a été violemment agressé par une ou plusieurs de ces personnes  mardi en début de soirée. Le conducteur a déposé une plainte. 

La RATP "condamne avec la plus grande fermeté ces actes de violence inacceptables et apporte tout son soutien au conducteur de bus agressé" dans un communiqué publié ce mercredi.

Une vidéo tournée par un témoin de cette agression montre un groupe de personnes autour du chauffeur. Au moins un homme le met au sol par deux fois et lui assène des coups de pied. La scène se déroule à l'extérieur du bus.

Image de la vidéo de l'agression qui circule sur les réseaux sociaux
Image de la vidéo de l'agression qui circule sur les réseaux sociaux - (Copie décran)

Des témoins ont contacté les forces de l’ordre. Le GPSR (Groupe d’intervention et de protection des réseaux) s'est rapidement rendu sur place avec des policiers. 

Le conducteur a été conduit à l’hôpital. Il est choqué mais pas gravement blessé. Une assistance psychologique lui a immédiatement été proposée ainsi que deux jours d’ITT, indique la RATP

Elle rappelle avoir mis en place des mesures pour protéger ses chauffeurs, notamment une vitre anti-agression pour les protéger des agressions physiques et une alarme discrète que l’agent peut actionner à n’importe quel moment. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess