Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dunkerque lance la vidéo verbalisation

lundi 30 juillet 2018 à 6:05 Par Matthieu Darriet, France Bleu Nord

La police municipale de Dunkerque utilise désormais sa cinquantaine de caméras, fixes ou mobiles, pour repérer les infractions et verbaliser les contrevenants. A la clé, des amendes de 135 euros, pour ceux, par exemple, qui roulent sur la digue de Malo-les-bains sans autorisation, cet été.

A Dunkerque, la ville utilise la vidéo pour verbaliser les conducteurs qui forcent les barrières d'accès à la digue de Malo.
A Dunkerque, la ville utilise la vidéo pour verbaliser les conducteurs qui forcent les barrières d'accès à la digue de Malo. © Radio France - Matthieu Darriet

Dunkerque

C'est un premier test de vidéo verbalisation. Pour l'instant, la ville de Dunkerque vise seulement le secteur très touristique de Malo-les-bains. Les incivilités liées au stationnement et la circulation sur la digue sont fréquentes. 

Après deux ans de prévention, il était temps de réagir, assure Alice Varet adjointe au maire en charge de la sécurité : " on a ciblé la station balnéaire, parce qu'elle pose de vrais soucis de stationnement, et de circulation pendant la période estivale. Certaines voitures triches en essayant de forcer le passage aux barrières et puis certains détruisent les barrières, la nuit, pour aller s'amuser sur la digue. "

On va pouvoir identifier les véhicules et poursuivre les contrevenants.

A terme rien n'empêchera la ville d'étendre le dispositif à l'ensemble de la ville. Une cinquantaine de caméras sont réparties sur le territoire. 11 infractions peuvent légalement être relevées par vidéo, comme les excès de vitesse, le non-respect des distances de sécurité ou le téléphone au volant. 

Une fois les plaques d'immatriculation identifiées, les agents de la police municipale déposeront un papillon sur les pares-brise. Le PV suivra sous huit jours.