Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dunkerque : Souwan-Chun Defontaine, héros de 13 ans qui a sauvé la vie d'un de ses copains

mercredi 25 avril 2018 à 7:00 Par Matthieu Darriet, France Bleu Nord

C'est une belle histoire, celle d’un héros d’à peine 13 ans. Un adolescent a sauvé la vie d’un de ses copains en pratiquant les gestes de premiers secours, qu’il n’avait jamais appris. Il vient de recevoir la médaille d'honneur de la ville de Dunkerque.

Souwan-Chun Defontaine a été félicité par le maire de Dunkerque qui lui a remis une affiche du film "Dunkerque", en plus de la médaille de la ville.
Souwan-Chun Defontaine a été félicité par le maire de Dunkerque qui lui a remis une affiche du film "Dunkerque", en plus de la médaille de la ville. © Radio France - Matthieu Darriet

Dunkerque, France

A Dunkerque, un adolescent de 13 ans vient d'être honoré par le maire. Souwan–Chun Defontaine est le premier mineur à recevoir la médaille de la ville. Une reconnaissance pour avoir sauvé la vie d’un garçon de 15 ans, en pratiquant les gestes de premiers secours, en attendant des renforts d’adultes et les pompiers. Sans lui, son copain Lucas ne serait probablement plus là pour le raconter. C’est au cours de cette cérémonie que Souwan a pris conscience de son geste de bravoure. 

La médaille de la ville de Dunkerque pour Souwan-Chun Defontaine, qui a sauvé la vie de son copain Lucas, en pratiquant un point de compression, après des coups de couteau. - Radio France
La médaille de la ville de Dunkerque pour Souwan-Chun Defontaine, qui a sauvé la vie de son copain Lucas, en pratiquant un point de compression, après des coups de couteau. © Radio France - Matthieu Darriet

Au début du mois d'avril, à Petite-Synthe,  tout est parti d’une dispute entre jeune ; le ton monte et l’un d’eux sort un couteau. Il assène cinq coups à la victime qui est touchée au poumon et au foie. Et alors que tout le monde détalle, Souwan-Chun se précipite : "J'ai couru vers Lucas. J'ai enlevé mon maillot et j'ai fait un point de compression. Et puis j'ai appelé un adulte. Ensuite, ma mère l'a gardé éveillé, parce que sinon, Lucas allait mourir."

L'été dernier, il y a eu un accident, et ma mère avait fait un point de compression sur un copain. J'avais tout retenu, raconte Souwan-Chun.

Aujourd’hui, Lucas va bien, même s’il lui faudra des mois pour se remettre de ce qui lui est arrivé. 

Un adolescent très mâture

Souwan-Chun est un adolescent bien dans ses baskets. Sa mère raconte qu'il est un peu "le sauveur de la veuve et de l’orphelin". Dans son collège, il aide souvent des copains, pour faire remonter leur moyenne…  au point de s’oublier un peu au passage. Ce garçon est aussi un grand sportif. Il y a la boxe, qu’il pratique depuis 8 ans, le football, sur le city-stade en bas de chez lui (justement là où l’agression a eu lieu), et puis il  y a le « parcours », cette course d’obstacles en ville, sur le mobilier urbain. Dans sa famille, sa mère et ses quatre frères et sœurs sont tous des sportifs accomplis. 

La mère de Souwan-Chun raconte que son petit dernier, c'est un peu "le sauveur de la veuve et de l'orphelin". Il veut devenir policier.   - Radio France
La mère de Souwan-Chun raconte que son petit dernier, c'est un peu "le sauveur de la veuve et de l'orphelin". Il veut devenir policier. © Radio France - Matthieu Darriet

De tout ça, Souwan-Chun retire d’abord l’idée que les gestes de premiers secours sont très importants. Du coup, il va aller se former, avec la Croix rouge, qui lui offre le stage. Et c'est aussi la confirmation que l’engagement et le service des autres, c’est fait pour lui. Souwan se voit bien policier, peut-être dans un groupe d’intervention, comme le GIGN, ou bien comme maître-chien. A moins qu’il arrive à percer pour mener une carrière de boxeur professionnel.