Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Échauffourées au stade des Alpes : deux supporters du GF38 écopent de 400 euros d'amende

jeudi 26 juillet 2018 à 14:00 Par Julien Morin, France Bleu Isère et France Bleu

Le verdict est tombé pour deux des supporters grenoblois ayant envahi la pelouse du stade des Alpes le 11 mai dernier. Ils écopent tout deux de 400 euros d'amende. Une sanction financière qui s'ajoute à deux ans d'interdictions administratives de stade.

Des supporters se sont invités sur le terrain et ont tenté de s'en prendre à des joueurs de Sannois-Saint-Gratien
Des supporters se sont invités sur le terrain et ont tenté de s'en prendre à des joueurs de Sannois-Saint-Gratien © Radio France - Xavier Demagny

Grenoble, France

Le ministère public avait requis une peine de 1000 euros d'amende et une interdiction judiciaire d'accès au stade - en plus de l'interdiction administrative déjà prononcée - ils ne devront finalement s'acquitter que de 400 euros. La décision est tombée mercredi pour ces deux supporters du GF38 qui avaient envahi la pelouse du stade des Alpes après la défaite contre Sannois Saint-Gratien le 11 mai dernier. Ils ont "compris leur erreur" et acceptent cette décision ajoute maître Emmanuel Decombard, l'avocat d'un des deux prévenus, qui précise que son client ne fera pas appel.

Vendredi soir, pour le premier match de la saison face à Sochaux, ces deux supporters ne seront donc pas présents au stade des Alpes. Au préalable, ils avaient déjà été interdits administrativement d'entrée pour des durées de 20 et 24 mois, avec l'obligation d'aller pointer à l'hôtel de ville au coup d'envoi de chaque rencontres du GF38.

Six interdictions de stade suite aux incidents de mai

Suite aux incidents de la rencontre face à Sannois Saint-Gratien, six interdictions de stade - trois pour des durées de six mois, et trois pour des durées de 12, 20 et 24 mois - ont été prises. La Préfecture précise dans un communiqué que l'identité des personnes inscrites au fichier des interdits de stade a été "transmise aux clubs et aux fédérations sportives". "Le niveau de sécurité dans lequel se dérouleront les matchs a été rehaussé en concertation avec le club et le stade des Alpes". Place au jeu à présent !