Faits divers – Justice

Échirolles : le crépitement des Kalachnikov

Par Gérard Fourgeaud, France Bleu Isère mercredi 14 septembre 2016 à 12:30

Fusil d'assaut AK 47, kalachnikov
Fusil d'assaut AK 47, kalachnikov © Maxppp - maxppp

Quatre personnes, deux hommes et deux femmes, sont en garde à vue après des tirs au fusil mitrailleur, mardi soir, à Échirolles, près de Grenoble, en Isère. Vers 21 heures, un homme a longuement tiré sur un immeuble puis sur des jeunes dans le quartier du Limousin, sans faire de blessés.

Vers 21 heures mardi soir dans le quartier du Limousin, à Échirolles, en Isère, des témoins ont vu arriver à vive allure une berline noire. Un homme, armé d'un fusil d'assaut, est descendu de la voiture, avant d'ouvrir le feu en direction de la façade d'un immeuble. La police a retrouvé sur place une douzaine de douilles de calibre 7.62.
Le tireur s'est ensuite dirigé vers la place du Limousin, avant d'ouvrir le feu à nouveau, cette fois sur un groupe de jeunes, heureusement sans faire de blessés. Puis l'homme s'est enfui en voiture.

Kalachnikov cachée dans un sac

Peu de temps après, la police est prévenue d'un accident qui concerne justement une berline noire, un peu plus au sud de l'agglomération, à Pont-de-Claix. À leur arrivé, les fonctionnaires tombent sur deux hommes en train de sortir de cette grosse voiture avec un sac, ils s'apprêtent à monter à bord d'une twingo. Dans le véhicule se trouvent deux femmes. Le quatuor est interpellé. Les hommes ont 30 et 31 ans, l'un d'eux est évadé de prison. Les femmes 30 et 22 ans.

Dans le sac, les policiers découvre une kalachnikov et un gilet pare-balle. Les enquêteurs doivent maintenant déterminer s'il s'agit ou non de l'arme qui a été utilisée dans le quartier du Limousin et s'il s'agit également de l'arme qui a blessé un homme de 28 ans dimanche soir rue du docteur Valois, toujours à Échirolles.