Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Éclairage sur la rocade de Bordeaux : les motards en appellent au gouvernement

-
Par , France Bleu Gironde

La réunion entre le préfet et la Ligue de défense des motards ce jeudi matin n'a pas fait avancer les choses. Le préfet estime toujours que c'est la vitesse excessive qui est à l'origine de l'accident mortel de vendredi soir sur la rocade de Bordeaux. Les représentants des motards accusent le manque d'éclairage. Ils comptent écrire au président de la République ainsi qu'à plusieurs ministres.

La rocade de Bordeaux en travaux
La rocade de Bordeaux en travaux © Radio France

Christophe Delgado le dit franchement à la sortie de la réunion avec le préfet de Gironde, il n'attendait pas grand chose de cette entrevue . Le président de la Ligue de défense des motards a répété son point de vue : "Le suraccident de vendredi soir sur la rocade est largement dûe au manque d'éclairage sur cette portion. Si les lampadaires avaient été allumés, on n'aurait pas aujourd'hui un bilan aussi lourd : un mort et trois jeunes à l'hôpital."

Il compte donc écrire au président de la République, au Premier ministre ainsi qu'à Frédéric Cuvilliers et Manuel Valls (ministres des Transports et de l'Intérieur) pour se faire entendre. "Je conteste les orientations choisies par le préfet" , déclare Christophe Delgado qui menace : "S'il y a un autre accident sur ce tronçon, le préfet sera directement responsable."

En attendant, l'association déconseille aux motards d'utiliser cet axe et recommande de passer par le centre-ville. Les motards doivent aussi être reçus par le maire de Bordeaux et le président du Conseil général de Gironde.

De son côté, le préfet Michel Delpuech – favorable à la fin de l'éclairage de la rocade – a annoncé des contrôles ciblés sur les deux roues vendredi soir autour de Bordeaux et une réunion avec tous les représentants des motards et de la sécurité routière pour le 7 novembre. Des opérations de sensibilisation pourraient être menées, notamment des visites dans les hôpitaux au sein des services des grands accidentés de la route.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess